Lyon : les militants d'extrême-droite interpellés samedi ont été relâchés

70 avaient été arrêtés et une cinquantaine placée en garde à vue. Samedi, des dizaines de personnes, déçues par l'interdiction de la « Marche des Souchiens », s'étaient rassemblées devant la gare de la Part-Dieu. Ils avaient déployé une banderole et prononcé un discours. Les militants arrêtés sont tous ressortis libres, la plupart dans la soirée, d'autres dimanche matin. Quelques uns ont fait l'objet d'un rappel à la loi.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.