Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

© LyonMag

Quelles ambitions pour l’Olympique Lyonnais cette saison ?

© LyonMag

L’entraînement reprend lundi matin pour les Lyonnais, sans les internationaux et amputés de trois joueurs restés en vacances.

Tola Vologe sous la pluie, c’est le programme qui attend l’effectif de Rémi Garde. Après une saison ni ratée, ni sensationnelle, le club se dirige vers un exercice 2012-2013 inédit. Pas de ligue des champions pour l’OL mais bien l’Europa League. Lyon a déjà disputé cette compétition mais elle s’appelait alors la coupe de l’UEFA. Les supporters lyonnais devront donc s’habituer à venir à Gerland le jeudi soir. Et Jean-Michel Aulas espèrera les accueillir ce jour le plus longtemps possible. A défaut de remporter la ligue des champions, il se verrait bien soulever l’autre trophée européen.
Mais le rythme effréné qui attendra les clubs qui iront le plus loin en Europa League pourrait le mettre hors-jeu pour les titres nationaux. Paris, Lille et Montpellier semblent intouchables en Ligue 1 et le manque de profondeur du banc lyonnais pourrait l’empêcher de conserver la coupe de France ou de remporter la coupe de la Ligue.

Le banc, l’effectif, la clé d’une saison réussie

Pour faire bonne figure cette année, Rémi Garde devra compter sur un effectif stable. Or, l’OL dispose sûrement de l’effectif le moins établi, peut-être même devant le PSG. Aucun joueur n’est assuré de rester et certains indésirables (Mensah, Gourcuff, Cissokho) ne trouvent pas de portes de sortie.
Ederson, Belfodil et Kolo déjà partis, l’OL s’attend désormais à se séparer de Källström, Lloris voire Réveillère. Sans écarter l’hypothèse d’une mauvaise surprise (Lisandro, Lovren, Bastos).
Pour remplacer ces joueurs d’expérience, pas de noms ronflants. L’OL misera sur les jeunes. Léo, N’Sakala, Traoré, Ahamada, Mandjcek, Chantôme, Corgnet sont autant de pistes bouillantes qui n’attendent que le feu vert du club pour signer à Lyon. Le dernier cité semble le plus prometteur mais sa mauvaise fin de saison n’a pas aidé Dijon à se maintenir en ligue 1. Seul le gardien Stéphane Ruffier est un nom qui peut faire vraiment envie aux supporters lyonnais. Le Stéphanois est considéré comme l’un des 5 meilleurs portiers tricolores et aurait besoin de plus d’expérience pour aller titiller Lloris et Mandanda en EDF. La solution interne est également possible. Dans l'Equipe, Jean-Michel Aulas a avoué qu'il aimerait que Rémy Vercoutre ait sa chance en tant que numéro 1 si Lloris partait.

Tant qu’il n’aura pas stabilisé son effectif, Jean-Michel Aulas ne devrait pas exiger trop de choses de la part de son entraineur. Rémi Garde pourrait toutefois choisir l’intox et afficher son ambition lundi matin lors de son premier point presse.
Rares sont les clubs qui parviennent à réaliser des saisons réussies avec une équipe chamboulée. Le PSG l’a fait en 2012 mais avec des joueurs internationaux. L’OL tentera peut-être de le faire avec des pensionnaires de ligue 2 ou des joueurs tricards. Les observateurs le murmurent, ce changement d’époque mettra quelques années à se montrer payant.



Tags : ol | olympique lyonnais | reprise | mercato |

Commentaires 1

Déposé le 01/07/2012 à 17h10  
Par yoyo Citer

aulas on veut des titres avec des joeurs qui ont des coui!!!!!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.