De 2 à 6 ans de prison requis pour les trafiquants de faux papiers

23 personnes comparaissent depuis une semaine devant le tribunal correctionnel de Lyon pour l'un de plus importants trafics de faux papiers jamais démantelés en France.
Lundi, des peines allant de 2 à 6 ans de prison ferme ont été requis contre les prévenus. La peine maximale de 6 ans d'emprisonnement a notamment été requise contre l'agent du consulat d'Algérie de Bobigny qui a reconnu avoir accéléré certains dossiers. deux ans de réclusion ont été demandés à l'encontre de la fonctionnaire de la préfecture du 18e arrondissement de Paris qui a avoué avoir délivré des passeports moyennant finance. Le jugement devrait être mis en délibéré mardi.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.