Poste : le système d'horaires collectifs est légal

Le tribunal de police de Villeurbanne a validé mardi ce dispositif, appliqué dans le bureau de poste de Saint-Symphorien-d'Ozon. Les recours de plusieurs syndicats, qui soulevaient la question du décompte des heures de travail des facteurs, ont donc été rejetés. Le tribunal de police a relaxé le directeur du bureau de poste de Saint-Symphorien-d'Ozon, contre qui le ministère public avait demandé 26 amendes de 100 euros, correspondant aux 26 agents concernés, en "horaires collectifs".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.