Lyon : l’immobilier du tertiaire en difficulté

Lyon : l’immobilier du tertiaire en difficulté

Le marché est en manque de grandes transactions au premier semestre.

C’est en tout cas ce qu’affirme Jones Lang LaSalle. "Les grands utilisateurs ont été moins présents ce semestre et les grandes transactions se situent majoritairement entre 1 000 et 3 000.m² après une année 2011 portée par les grandes transactions" note le conseil en immobilier sur sa dernière note concernant le marché lyonnais.
La situation pourrait toutefois s’améliorer avec une éventuelle signature dans les prochains mois d’une transaction de 20 000 m2 sur un bâtiment en cours de réalisation.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.