Les salariés de IP3 (Arnas) passent par la case justice

Les salariés de IP3 (Arnas) passent par la case justice

Selon le Progrès, ils saisiront jeudi le juge des référés au tribunal de Villefranche-sur-Saône.
Ils sont une centaine à être au chômage technique depuis l'incendie de leur usine en avril dernier. Inquiets de la possibilité d'une délocalisation suite au sinistre, ils avaient demandé à voir les comptes de la société en juillet. N'ayant rien reçu, ils ont décidé d'entamer une procédure rapide.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Lionel le 03/10/2012 à 19:23

Ca vote Hollande et après ça pleure... Je serai méchant je dirai bien fait !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.