Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Bernard Rivalta - LyonMag.com

Le SYTRAL “pompier de service” pour la fermeture du tunnel de la Croix-Rousse

Bernard Rivalta - LyonMag.com

Bernard Rivalta, le président du SYTRAL, était l’invité ce vendredi de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

Le tunnel de la Croix-Rousse ferme à partir de lundi pour une durée de neuf mois. Premiers concernés par cette fermeture : les automobilistes. Ce sont donc les transports en commun qui vont devoir prendre le relais. "Il y a déjà eu une première mesure qui était importante que j’avais proposé. C’était de baisser le tarif du périphérique nord pour que ceux qui n’avaient pas l’habitude de l’emprunter puissent le prendre pour aller rechercher les terminus de métro des lignes fortes comme la ligne A ou la ligne D. C'est-à-dire qu’au lieu de faire passer jusqu’au bout dans la Vallée de Saône, c’est faire emprunter par l’Est et faire prendre les transports en commun. Cette mesure a été adoptée et c’est je pense la plus grande mesure qui nous permettra d’essayer de réguler pour tout ceux qui viennent du nord", assure Bernard Rivalta.

Pour ceux qui viendront en voiture du Val de Saône pour qu’ils puissent accéder aux bus, le Grand Lyon  va mettre à disposition des parkings relais provisoires en plus des parcs relais SYTRAL existant. "On va chercher à utiliser dans certains endroits des gares et donc avec des parkings qui permettent de rentrer jusqu’au  cœur de Saint-Paul avec certaines lignes de TER. Le SYTRAL mettra en place une navette des stations TER entre le parking et la gare", ajoute-il. Ces parkings, s’il y a utilisation des transports en commun, seront gratuits.

Ces parkings relais sont au nombre d’une dizaine et se situent notamment à Rochetaillée, à Collonges, à Limonest, à Dardilly. Ils seront normalement tous opérationnels à partir de lundi. "Il y aura bien sûr un moment d’adaptation pour s’y retrouver mais ça devrait fonctionner. On a prévu d’être suffisamment souple et réactif. On aura donc du monde pour gérer tout ça et essayer de regarder ici où là s’il faut mettre une navette de plus ou deux de moins… Il est clair aussi que ça coûte de l’argent donc nous avons intérêt à faire attention à ce que l’on fait", déclare le président du SYTRAL.

Un contrôle d’accès va aussi être mis en place au parc relais de la sauvegarde à la Duchère. "La Sauvegarde était un parc qui était assez peu utilisé mais là on voit bien qu’il y a une forte potentialité avec effectivement une navette qu’on va mettre en place et qui permettra d’aller très vite à la station de Vaise. Ce que l’on a fait sur la ligne D, c’est qu’on a prévu d’augmenter la fréquence, on est passé de 29 à 31 trajets par jour. C’est d’ailleurs l’un des sujets sur lesquels on travaille actuellement, c’est l’achat d’une voiture supplémentaire pour passer de deux à trois wagons de façon à augmenter la capacité de la ligne D qui est aujourd’hui de 290 000 voyageurs par jour".
A noter qu’en heure de pointe, la ligne D c’est une rame toutes les 1min53. "On va peut-être rétrécir à 1min20. Les stations Gare de Vaise et Gorge de Loup restent quand même des grandes stations. Il y a déjà du monde et peut-être qu’on renforcera le personnel. On sait gérer les surpopulations et garder les critères de sécurité importants", précise Bernard Rivalta.

Certaines lignes de bus vont également être impactées. "Il y a la ligne C6 qui passait dans le tunnel qui est coupé d’un bout à l’autre. C’est donc entre Ecully Le pérolier et Serin Ct Charles, et d’autre part Jet d’eau Mendès France-Pont de Lattre. Les cadences restent habituelles pour permettre que le reste du trajet ne soit pas impacté".

"Je pense qu’il y aura au moins un mois d’adaptation. Il faut rester optimiste. Ça veut dire quoi ? Des gens qui prenaient le métro ou le tramway à tel ou tel endroit, ils vont le prendre de façon différente car peut-être ils vont découvrir d’autres trajets susceptibles de les intéresser. C’est un peu ce qu’il s’est passé sur la ligne C3, sur-fréquentée  par rapport à la ligne C13 qui était sous-fréquentée. Cela à amener les gens à se dire pourquoi je vais m’embêter dans le C3 alors que la ligne C13 va aussi vite. Moi je pense qu’effectivement sur l’ensemble du tramway et du métro les choses se présenteront comme ça", conclut le président du SYTRAL.


Commentaires 3

Déposé le 05/11/2012 à 20h31  
Par Pierrot Citer

C3, une des pires lignes de france peut-on d'ailleurs dire

Déposé le 02/11/2012 à 21h14  
Par Roro Citer

A quand un Tramway a la place du C3 qui est sans doute une des pires lignes du réseau de part son "irrégularité" chronique...

Déposé le 02/11/2012 à 10h43  
Par romainblachier Citer

empruntant chaque jour le tunnel en C6 pour aller au bureau, cela ne va pas me faciliter la vie...même si je comprend la nécessité de sécuriser le tunnel.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.