Des mesures de chômage partiel chez Renault Trucks

Des mesures de chômage partiel chez Renault Trucks

Cela concerne les usines de Saint-Priest, de Vénissieux, de Bourg en Bresse et de Blainville en Basse Normandie.
Selon Le progrès ces mesures s'appliqueront de mi-novembre à mi-janvier. La direction du fabricant de camion réunie ce jeudi à Lyon précise que cette décision intervient pour faire face à la morosité du marché. Les salariés seront mis en chômage technique entre un et quatre jours par mois selon les sites. On ignore pour le moment dans quelles mesures ils seront indemnisés.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.