Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les blouses blanches en grève lundi

Les chirurgiens libéraux dans les cliniques se mobilisent ainsi que les internes dans les hôpitaux publics. Une façon d'exprimer leur colère face à un gouvernement qui, selon eux, les stigmatise, notamment depuis l'accord d'encadrement des dépassements d'honoraires médicaux, signé le 25 octobre. Les internes veulent également défendre leurs conditions de travail et leur liberté d'installation. Dans le Rhône, de nombreuses opérations chirurgicales ont été déprogrammées mais les patients déjà hospitalisés sont pris en charge normalement. Les patients seront réorientés vers le service public, notamment pour les futures mamans qui accoucheront. S'il n'y a pas d'urgence, le mieux est de consulter les maisons médicales de garde.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.