Régis de Camaret rejette les accusations de viols

L'entraîneur de tennis de 70 ans comparait depuis jeudi devant les assises du Rhône pour des viols commis il y a plus de vingt ans sur deux anciennes pensionnaires mineures. Il parle seulement d'une une "grosse erreur" qu'il s'est refusé à détailler.
Le verdict est attendu le 23 novembre.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.