L'étudiante lyonnaise Sevil Sevimli est jugée ce lundi

La jeune fille avait été arrêtée le 9 mai dernier en Turquie. Elle est soupçonnée par le régime turc d'appartenir à une organisation clandestine d'extrême-gauche, liée à un mouvement terroriste. Elle risque jusqu'à 32 ans de prison. Par ailleurs, 150 personnes ont défilé dimanche depuis la place Jean-Macé jusqu'à la place Bellecour à Lyon, pour demander sa libération.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.