Football : Braillard nommé rapporteur d'une mission parlementaire sur le fair-play financier

Le député du Rhône devra rendre un rapport d'ici trois à quatre mois sur l'application aux clubs de football professionnels français de la règle du fair-play financier établie par l'UEFA. Une règle qui va contraindre les clubs, à partir de 2014, à ne pas dépenser davantage qu'ils ne génèrent de recettes, sur une période de trois ans. Les clubs du PSG ou de Monaco, qui sont gérés par des investisseurs qataris ou russes seront particulièrement étudiés.
Selon Thierry Braillard, « le déficit cumulé des clubs de football professionnels français sera de 250 millions d'euros pour la saison 2012-2013 ».

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
ATPLF (Anti Tout-Pour-Le-Fric) le 03/12/2012 à 18:16

du conflit d’intérêt pur jus !

Le même brailleur tout à la fois
- Adjoint aux sports à la ville de LYON, à peine impliquée dans le projet OL LAND
- Conseiller communautaire
- Conseiller Régional
- et par ailleurs AVOCAT d’intérêts colatéraux de OLG
- et en plus, Rapporteur d’une mission parlementaire sur le fair play financier

le cliché type du cumulard, celui quoi ne veut même pas justifier de ses frais comme tous les contribuables - mais normal, c'est lui qui se vote ses propres lois alors que son souci premier devrait être la défense de ses concitoyens qui l'ont élu -

Ce n'est qu'un profiteur sauf preuve du contraire !

Signaler Répondre

avatar
Jean Claude le 03/12/2012 à 16:25
ATPLF (ANTI TOUT POUR LE FRIC) a écrit le 03/12/2012 à 13h55

du conflit d’intérêt pur jus !

Le même brailleur tout à la fois
- Adjoint aux sports à la ville de LYON, à peine impliquée dans le projet OL LAND
- Conseiller Régional
- et par ailleurs AVOCAT d’intérêts colatéraux de OLG
- et en plus, Rapporteur d’une mission parlementaire sur le fair play financier

et le réseau lobby franc-maçon à la lyonnaise se met en oeuvre ....

le peuple en a marre de cette république bananière qui écrase tout sur son passage

c'est le "petit rapporteur" qui rapporte beaucoup à OLG -

Cet élu, à tant s'investir chez son client, doit sans doute avoir un juste retour à titre personnel

c'est ce que l'on appelle CONFLIT D'INTERET
Gageons que la commission JOSPIN y mette un peu de l'ordre

Signaler Répondre

avatar
looooi le 03/12/2012 à 16:12
ATPLF (ANTI TOUT POUR LE FRIC) a écrit le 03/12/2012 à 13h55

du conflit d’intérêt pur jus !

Le même brailleur tout à la fois
- Adjoint aux sports à la ville de LYON, à peine impliquée dans le projet OL LAND
- Conseiller Régional
- et par ailleurs AVOCAT d’intérêts colatéraux de OLG
- et en plus, Rapporteur d’une mission parlementaire sur le fair play financier

et le réseau lobby franc-maçon à la lyonnaise se met en oeuvre ....

le peuple en a marre de cette république bananière qui écrase tout sur son passage

c'est qui le peuple? toi et des dix pseudos différents sur Lyon Mag?

Signaler Répondre

avatar
Lili le 03/12/2012 à 15:14
ATPLF (ANTI TOUT POUR LE FRIC) a écrit le 03/12/2012 à 13h55

du conflit d’intérêt pur jus !

Le même brailleur tout à la fois
- Adjoint aux sports à la ville de LYON, à peine impliquée dans le projet OL LAND
- Conseiller Régional
- et par ailleurs AVOCAT d’intérêts colatéraux de OLG
- et en plus, Rapporteur d’une mission parlementaire sur le fair play financier

et le réseau lobby franc-maçon à la lyonnaise se met en oeuvre ....

le peuple en a marre de cette république bananière qui écrase tout sur son passage

Très bien résumé !

Signaler Répondre

avatar
ATPLF (ANTI TOUT POUR LE FRIC) le 03/12/2012 à 13:55

du conflit d’intérêt pur jus !

Le même brailleur tout à la fois
- Adjoint aux sports à la ville de LYON, à peine impliquée dans le projet OL LAND
- Conseiller Régional
- et par ailleurs AVOCAT d’intérêts colatéraux de OLG
- et en plus, Rapporteur d’une mission parlementaire sur le fair play financier

et le réseau lobby franc-maçon à la lyonnaise se met en oeuvre ....

le peuple en a marre de cette république bananière qui écrase tout sur son passage

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.