OL : Aulas va continuer à dégraisser

OL : Aulas va continuer à dégraisser
Jean-Michel Aulas - DR

C'est ce qu'a indiqué le président lyonnais mardi lors de l'assemblée générale consacrée aux résultats financiers de l'exercice 2011-2012.

Des joueurs quitteront Lyon lors des deux prochaines périodes de transfert légales. En cause, le recul de 147,1 millions d'euros du chiffre d'affaires du club et son résultat net négatif de 28 millions d'euros, en baisse depuis 2 ans. Jérôme Seydoux, président de Pathé, 2e actionnaire de l'OL, a par ailleurs appelé à un redressement rapide des comptes. Il s'est en revanche montré confiant sur le financement du futur Grand Stade à Décines.

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
chapeau! le 19/12/2012 à 08:39

encore 1 ou 2 ans et on aura que des joueurs peu payés voir amateurs fouler la pelouse du futur nouveau stade:quel luxe..

Signaler Répondre

avatar
lobidol le 18/12/2012 à 19:43

il y a un moment qu'ils sont confiants - je suis mort de rire

On entend depuis six ans que le financement est sur le point d'aboutir

dis donc ANNE tu vois venir quequechose ?

Signaler Répondre

avatar
gregoire le 18/12/2012 à 19:39

Vite vite, au secours Mr MONTEBOURG, on licencie à l’OL GROUPE

Venez vite voir un peu ce qui se passe ici :
1) On socialise (on fait supporter par les contribuables qui sont déjà en overdose de fiscalité)
- les dépenses d’aménagement à usage unique pour une société commerciale cotée en bourse dont les quatre actionnaires majoritaires sont comptés parmi les plus grandes fortunes de France,
- Les risques (garantie d’emprunt de 40.000.000 d’euros) que les banques elles mêmes ne veulent pas prendre compte tenu de la fragilité du bénéficiaire (pour mémoire : pertes cumulées de 91 Millions sur les 3 dernières années et ce n’est pas fini !)
Etc… etc..

2) Et on privatise les recettes qui en sont la conséquence directe
Qui se traduiront en dividendes au profit des associés de ladite société
- En l’exonérant de la taxe sur les spectacles (2 à 10 % de la billetterie)
- En lui enrichissant ses actifs par les aménagements spécifiques à ses activités, de servitudes et infrastructures « dédiées » qui n’apportent aucune plus-value au quotidien des autochtones (et ne seraient pas réalisés parce que inutiles si le stade ne voyait pas le jour), sans aucune participation par le bénéficiaire unique final, (embranchement tram avec tout ce qui va avec - voiries urbaines desservant au milieu des lapins, etc..)
- En transférant, compte tenu d’un prix volontairement bradé, une plus value future, qui aurait dû profiter aux vendeurs (les contribuables au travers des communes de DECINES et du Gd LYON) et ce, sans aucune clause de retour à meilleure fortune comme l’avait suggéré un commissaire enquêteur lucide.

Le tout avec un mépris qui n’est pas digne d’Elus ayant reçu mandat du peuple qu’ils ont refusé de consulter comme le prévoit la loi, sur ce projet d’envergure qui modifie l’ensemble de l'Est lyonnais.

et ce en prétextant des emplois à créer que personne n'a pu justifier jusqu'à présent concretement

Signaler Répondre

avatar
Antiol le 18/12/2012 à 19:34

Sûr que les cerveaux partent à l'étranger!

Signaler Répondre

avatar
Jonathan le 18/12/2012 à 19:19

Je pense que Monzon et Gomis partiront au mercato.

Signaler Répondre

avatar
os le 18/12/2012 à 18:20

ça promet pour le stade à investir:au secours les contribuables...

Signaler Répondre

avatar
Antiol le 18/12/2012 à 18:04

Cela fait 6 ans qu'il est confiant, et il n'a toujours pas trouvé les sous sous! d'autant qu'avec l'inflation, les prix montent!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.