OL : Aulas sort les griffes et se paie Caïazzo

OL : Aulas sort les griffes et se paie Caïazzo
Jean-Michel Aulas - DR

Le président de l’Olympique Lyonnais a répondu franchement aux propos du président du Conseil de surveillance de l’ASSE.

"Aulas n’a plus le rôle qu’il avait à la Ligue et je pense y être pour quelque chose", avait déclaré ce dernier dans une interview au Progrès en date du 27 décembre. Ainsi, Jean-Michel Aulas n’a pas tardé à répondre à cette attaque et ce depuis les Antilles où il se trouve en vacances. "Je trouve que partant d’une analyse du parcours de l’équipe de Saint-Etienne, il vient me critiquer personnellement alors que je n’ai rien demandé (…) Son positionnement à la Ligue fait rire tout le monde, il a perdu toute crédibilité après avoir essayé d’écarter Le Graët puis quinze jours plus tard de se faire passer pour le faiseur de roi grâce auquel le président de la FFF a été élu", a-t-il assuré. Le président de l’OL ne s’est pas gêné à son tour pour critiquer le poste de Bernard Caïazzo.  "Ses positions sont difficilement compréhensibles, y compris dans son club. J’en ai parlé avec les dirigeants de Saint-Etienne, on sent bien qu’il y a des interrogations et c’est peut-être pour cela qu’il n’est plus dans l’opérationnel mais président d’un Conseil de surveillance qui n’a pas beaucoup de poids à Saint-Etienne".

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
cloclober le 30/12/2012 à 11:13

De toute manière les représentants de la FEDE FOOT sont de vrais mafieux .

Signaler Répondre

avatar
Tchavi le 28/12/2012 à 17:13

Il faudrait que l'ASSE se dise une bonne fois pour toute de laisser l'OL tranquille. A chaque sortie, Caiazzo se fait ramasser et cela tourne au ridicule pour les verts !
Allez l'OL !

Signaler Répondre

avatar
pafodeledire le 28/12/2012 à 14:00
foledire a écrit le 28/12/2012 à 11h41

pauvre JEAN MIMI, comme il est malheureux ce haineux et jaloux !
on aurait presque de la con-passion !

oh que oui ! rien de plus vrai, malgré tous les bémols que les dwade et consorts et imitateurs essaient de nous imposer

mais on n'est pas des veaux,
on a notre libre arbitre, contrairement aux moutons qui sont payés pour diffuser leur comm d'intox

Signaler Répondre

avatar
dwade le 28/12/2012 à 13:37

DECIDEMENT L ASSE NE VIT PAS DANS LA MEME EPOQUE et ce caizzo c'est qui dans six mois il est éjecté de sont grand club qui chaque jour passe de plus en plus pour des baltringues dommage que galtier se perd en forez car lui on le respecte bravo à aulas qui une nouvelle fois mystifie ce club d'un autre temps

Signaler Répondre

avatar
Foldire le 28/12/2012 à 12:08

Un dirigeant de l'asse qui donne la leçon.
Un club qui a industrialisé le dopage et la corruption arbitrale dans les années 70, usé de faux sur des passeports, qui prend branlée sur branlée contre Lyon chaque année depuis que JMA est à la tête de l'OL, cela sent plus le frustré que l'âme charitable.

Signaler Répondre

avatar
foledire le 28/12/2012 à 11:41

pauvre JEAN MIMI, comme il est malheureux ce haineux et jaloux !
on aurait presque de la con-passion !

Signaler Répondre

avatar
max le 28/12/2012 à 11:38

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.