Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Gregory Coupet félicité par ses coéquipiers - DR

Grégory Coupet, avant OL-ASSE : “L’enjeu est plus que régional”

Gregory Coupet félicité par ses coéquipiers - DR

A trois jours du derby rhônalpin, Grégory Coupet,  Stéphanois de 1993 à 1997 et Lyonnais de 1997 à 2008, se livre pour LyonMag avant ce match d’une extrême importance.

Passé par les deux camps, l’ancien gardien Grégory Coupet est l’un des rares à avoir participé à plus de dix rencontres opposant l’OL à l’ASSE. Au total, 12 derbys figurent à son tableau de bord, dont 10 avec les Lyonnais. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce type de match avait une saveur particulière pour le quadragénaire. L’ancien international tricolore (34 sélections) n’en a perdu qu’un seul, un certain 4 mars 1995 à Gerland alors qu’il débutait à peine sa carrière sous la tunique stéphanoise (OL 1-0 ASSE). Depuis, il a enchaîné 5 victoires et 6 nuls, dont un avec l’ASSE. "C’était un plaisir de vivre des moments aussi intenses avec ce besoin d’avoir une énorme concentration. J’aimais ces moments où tu t’enfermes dans ta bulle et que tu essaie de faire abstraction du contexte et de l’environnement" se remémore l’ancien Parisien.
 
Un match pas comme les autres donc, où la pression est palpable du début à la fin. Si le natif du Puy-en-Velay a accumulé une expérience non négligeable pour aborder des matchs de ce type, il porte aujourd’hui un regard avisé sur le prochain derby. Et adresse, avec une voix de sage aguerri, un conseil aux 22 acteurs de la rencontre : "Dans des matchs d’une intensité pareille, où il y a énormément de tension, il faudra garder le contrôle de soi pour éviter de sanctionner son équipe et garder cette lucidité pour bien jouer avant tout. La clé du match réside dans la maîtrise de ses nerfs."

Supporter du beau jeu … et des Gones

Le contexte actuel pourrait néanmoins beaucoup peser dans la rencontre de dimanche. L’Olympique Lyonnais s’est ressaisi vendredi dernier à Montpellier (3-1) après cinq matchs sans victoire, alors que l’ASSE surfe sur une vague de confiance après son succès en Coupe de la Ligue. Mais surtout, les deux clubs ennemis se suivent de très près en haut du classement puisque seulement deux points les séparent à cinq journées de la fin. "Quand on parle de derby, on a tendance à dire qu’on ne prend plus en compte le classement. Mais sur ce coup-là les deux sont en haut du classement. L’enjeu est donc plus que régional" admet Coupet, avant de poursuivre : "Ce qui peut jouer en faveur des Lyonnais, c’est le fait d’avoir toujours été en haut du classement et d’avoir les capacités de rebondir même après trois défaites d’affilée. Mais l’ASSE est dans la continuité de ses bons résultats et a une force collective qui se dégage. Le match sera donc très ouvert." Une chance peut-être de voir une de ces deux équipes se détacher et filer tout droit vers la Ligue des Champions.

Même s’il reste indécis dans son pronostic, l’ancien portier affiche néanmoins une préférence sur l’issue de la rencontre : "Je serai avant tout supporter d’un beau jeu, même si j’aurai un faible pour Lyon." De quoi mettre du baume au cœur à des olympiens qui seraient bien inspirés de prendre les trois points dimanche après-midi. Au risque de voir l’ennemi vert repasser devant au classement.



Tags : derby | grégory coupet | olympique lyonnais | AS St-Etienne |

Commentaires 1

Déposé le 25/04/2013 à 17h07  
Par TOUR HAINE Citer

ALLEZ LES VERTS !

vous êtes les seuls à avoir la capacité à faire rêver les français

le reste, c'est de la gnognotte de capricieux

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.