Esclavage : Gollnisch veut "comparer"

Le conseiller régional FN de la Région Rhône-Alpes est l'auteur ce vendredi d'un tweet polémique.
Certaines organisations ont profité de cette journée de commémoration de l'esclavage pour réclamer des indemnités en faveur des descendants d'esclaves. Bruno Gollnisch n'a pas laissé passer l'occasion pour donner son avis sur Twitter : "Indemniser les descendants de victimes de l'esclavage ? Alors comparons leur situation actuelle avec celle des Africains restés sur place..." a-t-il gazouillé. Un peu plus tôt, l'élu frontiste poussait, sur le même réseau social, un autre coup de gueule : "Ras-le-bol du racisme à l'envers ! Si on fondait le "Conseil Représentatif des Associations Blanches", on serait pieusement écoutés ?"

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
voireuil le 11/05/2013 à 00:25
Duplessix a écrit le 10/05/2013 à 22h06

Pourquoi utiliser le mot "gazouiller" ?

Parce que tu es en France et, en France, on a une langue qui s'appelle le Français.
Autrement demain, on aura un langue principale l'arabe, une langue secondaire le chinois, une langue tierce l'anglais et le français; ainsi que les autres langues régionales, seront reléguées au rang de dialectes locaux!

Merci et chapeau aux journalistes qui écrivent leur article en Français.

Signaler Répondre

avatar
Duplessix le 10/05/2013 à 22:06

Pourquoi utiliser le mot "gazouiller" ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.