Les salariés de Bosch à Vénissieux lancent un appel à Hollande et Merkel

Les salariés de Bosch à Vénissieux lancent un appel à Hollande et Merkel

Des représentants allemands et français ont envoyé un courrier à la Chancelière et au président de la République. Parmi les signataires se trouve le secrétaire du comité d'entreprise de l'usine de panneaux solaires Bosch à Vénissieux.
Au total, 3 000 personnes travaillent pour la filière solaire de Bosch, dont 200 sur le site rhodanien. Dans ce courrier, les représentant appellent les deux dirigeants à "protéger dans son intégralité et son unité cet outil de travail exceptionnel". Les élus syndicaux leur demandent "d'unir (leurs) efforts afin de garantir une reprise totale de (Bosch) Solar Energy par un acteur industriel européen en collaboration et avec l'aide de nos Etats respectifs".
Les salariés de Bosch veulent alerter François Hollande et Angela Merkel sur leur sort à l'occasion du sommet européen du 22 mai prochain, qui aura lieu à Bruxelles. L'énergie y sera à l'ordre du jour dans le cadre d'un plan européen pour la croissance, l'emploi et la compétitivité.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
nicole Notat le 15/05/2013 à 10:33

La CFDT syndicat hypocrite,qui joue le libéralisme économique à Paris,et apres avoir cédé sur tout à Vénissieux les aides publiques
L'extension du MEDEF dans les entreprises doit être rejeté par les salariés

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.