Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Rhône : une centaine de postes pourrait être supprimée chez IFP

L'Etat pourrait revoir à la baisse les dotations qu'il verse à l'Institut français du pétrole, organisme public de recherche. Une centaine d'emploi serait menacée. Les postes seraient supprimés sur les sites de Solaize et de Rueil-Malmaison. Pour protester contre cette réduction d'effectif, environ 150 personnes se sont rassemblées mardi devant l'IFP - Energies Nouvelles à Solaize, selon le Progrès. Cet institut emploie près de 1700 personnes à travers la France.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.