Les salariés de Kem One protestent à l'AG d'Arkema

Les salariés de Kem One protestent à l'AG d'Arkema
Le site de Kem One - DR

Les salariés du groupe de chimie Kem One, basé à Lyon et en redressement judiciaire depuis mars, se sont invités mardi à l'assemblée générale de leur ancienne maison mère Arkema.

Les représentants des salariés ont tenté de convaincre le PDG d'Arkema de reprendre le contrôle de la société, sans succès. La date limite pour trouver un repreneur a été fixée au 14 juin.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.