Fabrice Arfi a la preuve que Kadhafi a financé la campagne de Sarkozy

Le journaliste lyonnais publie cette info sur le site internet de Mediapart.
On y apprend que le régime libyen du colonel aurait versé une vingtaine de millions de dollars pour financer la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy (UMP) en 2007. Cette révélation est faite par Moftah Missouri, diplomate et ancien interprète de Kadhafi qui certifie donc de l'authenticité du document publié par Mediapart en 2012. Ce témoignage sera diffusé ce jeudi soir dans l'émission Complément d'enquête sur France 2.

29 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Kestion le 24/06/2013 à 15:01
Démocratie Directe a écrit le 24/06/2013 à 13h06

Le meilleur exemple de pillage des finances publiques en bande organisée est l'écrêtement.
De plus les écrêteurs et les écrêtés sont ceux qui se placent le plus souvent sur le plan de la morale politique.
Et nous, nous continuons de voter et nous opposer pour élire les personnes qui feront parte ou non des bandes organisées de pillards.

N'est-ce pas de la jalousie que tout cela comme dirait un élu lyonnais ?

Signaler Répondre

avatar
Démocratie Directe le 24/06/2013 à 13:06

Le meilleur exemple de pillage des finances publiques en bande organisée est l'écrêtement.
De plus les écrêteurs et les écrêtés sont ceux qui se placent le plus souvent sur le plan de la morale politique.
Et nous, nous continuons de voter et nous opposer pour élire les personnes qui feront parte ou non des bandes organisées de pillards.

Signaler Répondre

avatar
Noulaikon le 24/06/2013 à 09:56
Hélène a écrit le 23/06/2013 à 20h16

Ils ont encore de beau jour devant eux cette mafia parlementaire.
Pour continuer leurs forfaits, ils nous opposent les uns aux autres.
Les blancs contre la diversité, les français chrétiens contre les français musulmans, les pauvres contre les riches, les familles traditionnelles contre les familles progressistes, les sympathisants de droite contre les sympathisants de gauche, etc... Et nous qui tombons dans le panneau.
Si nous devons nous opposer c'est contre ces bandes organisées parlementaires qui pillent en toute impunité l'argent public.

+1
Les "non élu(e)s" qui souhaitent se mouiller avec des "élu(e)s politiques" finissent toujours par trinquer. Tapie, Tiakkedine, Deviers-Joncour, Le Floch-Prigent, etc...
Les parlementaires ou hauts responsables politiques, eux, ne sont jamais envoyés en prison.
Et nous, nous continuons à nous opposer pendant qu'eux continuent le pillage en bandes politiques organisées des finances publiques.

Signaler Répondre

avatar
Hélène le 23/06/2013 à 20:16

Ils ont encore de beau jour devant eux cette mafia parlementaire.
Pour continuer leurs forfaits, ils nous opposent les uns aux autres.
Les blancs contre la diversité, les français chrétiens contre les français musulmans, les pauvres contre les riches, les familles traditionnelles contre les familles progressistes, les sympathisants de droite contre les sympathisants de gauche, etc... Et nous qui tombons dans le panneau.
Si nous devons nous opposer c'est contre ces bandes organisées parlementaires qui pillent en toute impunité l'argent public.

Signaler Répondre

avatar
Roger le 23/06/2013 à 10:22
Si seulement... a écrit le 20/06/2013 à 16h41

Si seulement il n'y avait que Sarkozy, Guéant, Cahuzac and co dans des affaires politico-financières malsaines, ce serait gérable.
Mais là nous avons affaire à tout un système qui ne se cache même plus si on n'est un minimum curieux.

Exemple d'un laboratoire qui écrit et certifie dans ses propres assemblées en parlant de lobbyng (langage politico-médiatique) pour ne pas dire corruption : "... on n'attrape les mouches avec du vinaigre... donc en conséquence : ...." et là toute une liste de chercheurs et médecins sont visés avec des avantages financiers à la clé.
On découvre quelques lignes en dessous qu'un élu socialiste lyonnais est donc "mielisé" en s'étant laissé attraper avec un don d'actions de société cotée au Nasdaq. Tout ceci est page 21 du document ci-après :
http://www.sec.gov/Archives/edgar/data/927761/0000950152-05-003197.txt

Mais étrangement, aucun élu lyonnais ne s'insurge ou demande des comptes, inquiétant pour la démocratie locale, non ?

Hallucinant !
Et ce silence... étonnant !

Signaler Répondre

avatar
Albert le 22/06/2013 à 14:31
Cumulus Plancus a écrit le 22/06/2013 à 11h54

Ce n'est pas facile d'exister en recyclant du prêt à penser.

C'est primordial d'être dans le prêt à penser pour bénéficier de la corruption sans avoir l'air d'y toucher.

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 22/06/2013 à 11:54

Ce n'est pas facile d'exister en recyclant du prêt à penser.

Signaler Répondre

avatar
Continuez le 22/06/2013 à 11:44
trading a écrit le 22/06/2013 à 10h29

par contre pas un mot sur les traders? curieux...es-ce votre métier?

Qui sont censés faire les lois ?
Si les traders peuvent prospérer et corrompre, n'est-ce pas parce que les parlementaires les laisse faire ?
De quel parti politique êtes-vous affidés pour vous être senti visé ?

Signaler Répondre

avatar
trading le 22/06/2013 à 10:29
Continuez a écrit le 22/06/2013 à 10h23

Quand seulement 10 députés demandent l'abolition de leurs privilèges exorbitants et injustes par rapport au peuple, nous sommes en démocratie (voir sens éthymologique) faut-il le rappeler, et que le reste des parlementaires tous partis confondus même celui qui se réclame de l'extrême-droiture n'ont pas de mots assez durs pour dénigrer ces 10 parlementaires, n'est-ce pas la démonstration que la course aux privilèges et à bénéficier de la corruption liée au poste sont devenus le moteur de la politique.

Prenons l'exemple de l'élu lyonnais pris en flagrant délit de corruption, calculez son coût pour la collectivité et la valeur ajoutée qu'il a apporté à la collectivité, et là pas de surprise, on constate que nous assistons à de véritables bandes organisées pour piller les finances publiques.

Tant que la classe moyenne, la plus lâche mais la plus active le cas échéant, continuera de pouvoir payer les traites de sa maison, à donner à manger à sa famille et au chien, et entretenir ses voitures, les bandes organisées peuvent continuer tranquillement à piller les finances publiques.

par contre pas un mot sur les traders? curieux...es-ce votre métier?

Signaler Répondre

avatar
Continuez le 22/06/2013 à 10:23
Kestion a écrit le 21/06/2013 à 17h50

Il n'est pas le seul à se taire.
N'est-ce pas la démonstration d'une corruption généralisée ?

Quand seulement 10 députés demandent l'abolition de leurs privilèges exorbitants et injustes par rapport au peuple, nous sommes en démocratie (voir sens éthymologique) faut-il le rappeler, et que le reste des parlementaires tous partis confondus même celui qui se réclame de l'extrême-droiture n'ont pas de mots assez durs pour dénigrer ces 10 parlementaires, n'est-ce pas la démonstration que la course aux privilèges et à bénéficier de la corruption liée au poste sont devenus le moteur de la politique.

Prenons l'exemple de l'élu lyonnais pris en flagrant délit de corruption, calculez son coût pour la collectivité et la valeur ajoutée qu'il a apporté à la collectivité, et là pas de surprise, on constate que nous assistons à de véritables bandes organisées pour piller les finances publiques.

Tant que la classe moyenne, la plus lâche mais la plus active le cas échéant, continuera de pouvoir payer les traites de sa maison, à donner à manger à sa famille et au chien, et entretenir ses voitures, les bandes organisées peuvent continuer tranquillement à piller les finances publiques.

Signaler Répondre

avatar
Kestion le 21/06/2013 à 17:50
Electeur lyonnais a écrit le 21/06/2013 à 16h11

Pourquoi Havard n'a jamais demandé des explications publiques à cet élu lyonnais sur les comptes de cette association qui reçoit des cadeaux de labos ?
Existerait-il les mêmes pratiques dans l'environnement que dans le médical ?

Il n'est pas le seul à se taire.
N'est-ce pas la démonstration d'une corruption généralisée ?

Signaler Répondre

avatar
Electeur lyonnais le 21/06/2013 à 16:11
Si seulement... a écrit le 20/06/2013 à 16h41

Si seulement il n'y avait que Sarkozy, Guéant, Cahuzac and co dans des affaires politico-financières malsaines, ce serait gérable.
Mais là nous avons affaire à tout un système qui ne se cache même plus si on n'est un minimum curieux.

Exemple d'un laboratoire qui écrit et certifie dans ses propres assemblées en parlant de lobbyng (langage politico-médiatique) pour ne pas dire corruption : "... on n'attrape les mouches avec du vinaigre... donc en conséquence : ...." et là toute une liste de chercheurs et médecins sont visés avec des avantages financiers à la clé.
On découvre quelques lignes en dessous qu'un élu socialiste lyonnais est donc "mielisé" en s'étant laissé attraper avec un don d'actions de société cotée au Nasdaq. Tout ceci est page 21 du document ci-après :
http://www.sec.gov/Archives/edgar/data/927761/0000950152-05-003197.txt

Mais étrangement, aucun élu lyonnais ne s'insurge ou demande des comptes, inquiétant pour la démocratie locale, non ?

Pourquoi Havard n'a jamais demandé des explications publiques à cet élu lyonnais sur les comptes de cette association qui reçoit des cadeaux de labos ?
Existerait-il les mêmes pratiques dans l'environnement que dans le médical ?

Signaler Répondre

avatar
Citoyen Républicain le 21/06/2013 à 12:48
Resistance a écrit le 21/06/2013 à 11h32

Les nervis socialistes ne suffiront plus pour faire accepter la propagande du Régime.
Des magistrats commencent à sortir de leurs réserves contre les arrestations arbitraires qui ne sont ni plus ni moins que des arrestations politiques.
http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-la-condamnation-qui-ebranle-la-magistrature-21-06-2013-1684407_23.php
La France commence jour après jour à entrer en résistance face aux bandes organisées coupables des pillages des finances publiques et collaborationnistes avec les libéraux, mondialistes et autres islamo-fascistes.

+1
Ces bandes organisées sont le poison de notre République.
Seul la "démocratie directe" peut encore sauver notre République mais certainement pas cette démocratie représentative squattée par ces voyous en bandes organisées.

Signaler Répondre

avatar
Resistance le 21/06/2013 à 11:32
Sarah. a écrit le 20/06/2013 à 17h32

Et sur ces délinquants là, pourquoi ne vous entend-on pas ?
http://www.romainblachier.fr/2013/06/droite-manif-tous.html

Les nervis socialistes ne suffiront plus pour faire accepter la propagande du Régime.
Des magistrats commencent à sortir de leurs réserves contre les arrestations arbitraires qui ne sont ni plus ni moins que des arrestations politiques.
http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-la-condamnation-qui-ebranle-la-magistrature-21-06-2013-1684407_23.php
La France commence jour après jour à entrer en résistance face aux bandes organisées coupables des pillages des finances publiques et collaborationnistes avec les libéraux, mondialistes et autres islamo-fascistes.

Signaler Répondre

avatar
L'histoire se répète le 21/06/2013 à 10:34
Robert a écrit le 21/06/2013 à 08h32

Ca suffit ce pillage en bande organisée des finances publiques.
Electeur socialiste depuis 1981, je voterai FN aux prochaines élections.

Comme la majorité des électeurs du FN qui viennent de la gauche.
Comme également les collabos pendant la guerre qui étaient majoritairement issus de la gauche pacifiste.

Signaler Répondre

avatar
Robert le 21/06/2013 à 08:32
Si seulement... a écrit le 20/06/2013 à 16h41

Si seulement il n'y avait que Sarkozy, Guéant, Cahuzac and co dans des affaires politico-financières malsaines, ce serait gérable.
Mais là nous avons affaire à tout un système qui ne se cache même plus si on n'est un minimum curieux.

Exemple d'un laboratoire qui écrit et certifie dans ses propres assemblées en parlant de lobbyng (langage politico-médiatique) pour ne pas dire corruption : "... on n'attrape les mouches avec du vinaigre... donc en conséquence : ...." et là toute une liste de chercheurs et médecins sont visés avec des avantages financiers à la clé.
On découvre quelques lignes en dessous qu'un élu socialiste lyonnais est donc "mielisé" en s'étant laissé attraper avec un don d'actions de société cotée au Nasdaq. Tout ceci est page 21 du document ci-après :
http://www.sec.gov/Archives/edgar/data/927761/0000950152-05-003197.txt

Mais étrangement, aucun élu lyonnais ne s'insurge ou demande des comptes, inquiétant pour la démocratie locale, non ?

Ca suffit ce pillage en bande organisée des finances publiques.
Electeur socialiste depuis 1981, je voterai FN aux prochaines élections.

Signaler Répondre

avatar
RB le 20/06/2013 à 20:04
L'art de noyer le poisson a écrit le 20/06/2013 à 19h11

Quel est le rapport entre Sarkozy et l'élu lyonnais ?

Les magouilles !

Signaler Répondre

avatar
L'art de noyer le poisson le 20/06/2013 à 19:11

Quel est le rapport entre Sarkozy et l'élu lyonnais ?

Signaler Répondre

avatar
Aux aveux ! le 20/06/2013 à 19:00
Sarah. a écrit le 20/06/2013 à 17h32

Et sur ces délinquants là, pourquoi ne vous entend-on pas ?
http://www.romainblachier.fr/2013/06/droite-manif-tous.html

"Et sur ces délinquants..."
N'est-ce pas un aveu de délinquance du cas précédant ?

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 20/06/2013 à 18:41
Jean-Paul a écrit le 20/06/2013 à 18h23

Je viens de lire ce rapport. C'est fou !
C'est quasiment un recueil de corruption et le Parquet continue de ronfler ???
L'important dans le cas présent ne sont pas les montants, même si la somme de 500 K€ s'avérait juste.
L'important à comprendre ici, c'est qu'une association (loi 1901) dirigée par un élu soit financée avec de l'argent public et des dons opaques ne dépose pas ses comptes comme la loi l'oblige dès lors que les critères de financement évoqués sont remplis.
L'expérience a montré que trop souvent ces refus de déposer les comptes d'association cachent in fine des opérations malhonnêtes et/ou immorales.

500K€ ça fait 500.000€ nous sommes d'accord ?

Oui il y a l'absence de dépôt des comptes, mais aussi la localisation de cette structure, qui il me semble est domiciliée aux Bermudes...

Plusieurs infos à découvrir dans ce lien:

http://albandupont.blogspot.fr/

Signaler Répondre

avatar
albert le 20/06/2013 à 18:27

Vive le SAC

Signaler Répondre

avatar
Jean-Paul le 20/06/2013 à 18:23
Lucien a écrit le 20/06/2013 à 17h53

120.000 parts représentent quelle somme ?

Je viens de lire ce rapport. C'est fou !
C'est quasiment un recueil de corruption et le Parquet continue de ronfler ???
L'important dans le cas présent ne sont pas les montants, même si la somme de 500 K€ s'avérait juste.
L'important à comprendre ici, c'est qu'une association (loi 1901) dirigée par un élu soit financée avec de l'argent public et des dons opaques ne dépose pas ses comptes comme la loi l'oblige dès lors que les critères de financement évoqués sont remplis.
L'expérience a montré que trop souvent ces refus de déposer les comptes d'association cachent in fine des opérations malhonnêtes et/ou immorales.

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 20/06/2013 à 17:53
Si seulement... a écrit le 20/06/2013 à 16h41

Si seulement il n'y avait que Sarkozy, Guéant, Cahuzac and co dans des affaires politico-financières malsaines, ce serait gérable.
Mais là nous avons affaire à tout un système qui ne se cache même plus si on n'est un minimum curieux.

Exemple d'un laboratoire qui écrit et certifie dans ses propres assemblées en parlant de lobbyng (langage politico-médiatique) pour ne pas dire corruption : "... on n'attrape les mouches avec du vinaigre... donc en conséquence : ...." et là toute une liste de chercheurs et médecins sont visés avec des avantages financiers à la clé.
On découvre quelques lignes en dessous qu'un élu socialiste lyonnais est donc "mielisé" en s'étant laissé attraper avec un don d'actions de société cotée au Nasdaq. Tout ceci est page 21 du document ci-après :
http://www.sec.gov/Archives/edgar/data/927761/0000950152-05-003197.txt

Mais étrangement, aucun élu lyonnais ne s'insurge ou demande des comptes, inquiétant pour la démocratie locale, non ?

120.000 parts représentent quelle somme ?

Signaler Répondre

avatar
Sarah. le 20/06/2013 à 17:32
Si seulement... a écrit le 20/06/2013 à 16h41

Si seulement il n'y avait que Sarkozy, Guéant, Cahuzac and co dans des affaires politico-financières malsaines, ce serait gérable.
Mais là nous avons affaire à tout un système qui ne se cache même plus si on n'est un minimum curieux.

Exemple d'un laboratoire qui écrit et certifie dans ses propres assemblées en parlant de lobbyng (langage politico-médiatique) pour ne pas dire corruption : "... on n'attrape les mouches avec du vinaigre... donc en conséquence : ...." et là toute une liste de chercheurs et médecins sont visés avec des avantages financiers à la clé.
On découvre quelques lignes en dessous qu'un élu socialiste lyonnais est donc "mielisé" en s'étant laissé attraper avec un don d'actions de société cotée au Nasdaq. Tout ceci est page 21 du document ci-après :
http://www.sec.gov/Archives/edgar/data/927761/0000950152-05-003197.txt

Mais étrangement, aucun élu lyonnais ne s'insurge ou demande des comptes, inquiétant pour la démocratie locale, non ?

Et sur ces délinquants là, pourquoi ne vous entend-on pas ?
http://www.romainblachier.fr/2013/06/droite-manif-tous.html

Signaler Répondre

avatar
metalloirigny le 20/06/2013 à 16:49
Jonathan a écrit le 20/06/2013 à 16h16

Sauf erreur de ma part,les comptes de campagne de 2007 ont été saisis par la justice qui,à ma connaissance,n'a rien trouvé de répréhensible.
De plus,les anciens proches de Kadhafi cherchent à se venger de Sarkozy qui aurait "exécuté" leur chef fin 2011.
Je ne crois pas trop à la véracité de ce témoignage.

evidamment dans les comptes de campagne,l'argent liquide est dumment enregistré,chaque billet avec son numéro avec le nom du donateur....

Signaler Répondre

avatar
Si seulement... le 20/06/2013 à 16:41

Si seulement il n'y avait que Sarkozy, Guéant, Cahuzac and co dans des affaires politico-financières malsaines, ce serait gérable.
Mais là nous avons affaire à tout un système qui ne se cache même plus si on n'est un minimum curieux.

Exemple d'un laboratoire qui écrit et certifie dans ses propres assemblées en parlant de lobbyng (langage politico-médiatique) pour ne pas dire corruption : "... on n'attrape les mouches avec du vinaigre... donc en conséquence : ...." et là toute une liste de chercheurs et médecins sont visés avec des avantages financiers à la clé.
On découvre quelques lignes en dessous qu'un élu socialiste lyonnais est donc "mielisé" en s'étant laissé attraper avec un don d'actions de société cotée au Nasdaq. Tout ceci est page 21 du document ci-après :
http://www.sec.gov/Archives/edgar/data/927761/0000950152-05-003197.txt

Mais étrangement, aucun élu lyonnais ne s'insurge ou demande des comptes, inquiétant pour la démocratie locale, non ?

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 20/06/2013 à 16:18

Ok khadafi a arroser sarko, c'est une chose entendue et c'est un des scandales d'état.
Il a probablement et opportunément utiliser la "rébellion" libyenne, pour se débarrasser d'un témoin gênant.
Il y en a un autre de témoin gênant, "un homme d'affaires intermédiaire"...Lui est dans les geôles françaises, gérée par les socialistes...

Mais croyez-vous sérieusement que khadafi a arroser uniquement sarko ?!

Au vu d'affaires similaires, comme les frégates de Taïwan et les pompes de dumas le socialiste, les arroseurs arrosent large...

Du moins ils ne sont pas fous.
Ils arrosent ceux qui sont au pouvoir, en alternance depuis des décennies.

Alors braves gens continuez a voter pour ces gens-là, vous en avez pour votre argent !

Signaler Répondre

avatar
Jonathan le 20/06/2013 à 16:16

Sauf erreur de ma part,les comptes de campagne de 2007 ont été saisis par la justice qui,à ma connaissance,n'a rien trouvé de répréhensible.
De plus,les anciens proches de Kadhafi cherchent à se venger de Sarkozy qui aurait "exécuté" leur chef fin 2011.
Je ne crois pas trop à la véracité de ce témoignage.

Signaler Répondre

avatar
bébé de gaules le 20/06/2013 à 15:26

c'est pas vrai SARKO est corrompu !!!!!!! il nous aurait menti !!!!! la nuit des longs manteaux s'impose

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.