Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

20 ans après, le meurtrier présumé de deux fillettes écroué à Lyon

Un criminel va être, peut-être, neutralisé, après 20 ans de recherches : un Isérois âgé de 37 ans a été placé en détention à Lyon-Corbas jeudi soir. Rappel des faits : en 1991, le corps de la petite Sarah, 6 ans, est retrouvé dans les bois, près de son domicile à Voreppe, une commune située au nord-ouest de Grenoble. Cinq ans plus tard, en 1996, Saïda, 10 ans, est retrouvée morte dans un ruisseau, sur le même secteur. L'enquête menée à l'époque ne donne rien ; c'est sans compter de nouvelles expertises, menées récemment au sein d'un laboratoire scientifique de Bordeaux, qui mettent à jour de l'ADN et des empreintes digitales sur les deux scènes de crime. Grâce au fichier génétique des forces de l'ordre, les gendarmes arrêtent un nouveau suspect mardi matin : un habitant de Voreppe, souffrant de handicap (il est atteint de dégénérescence musculaire), proche des familles des deux victimes, et connu pour être consommateur régulier de drogue. L'individu a été présenté jeudi matin à un juge d'instruction ; il n'a pas nié les faits, se contentant de rejeter la préméditation. L'homme a été inculpé de tentative de viol et d'assassinat, pour les faits commis en 1991 ; âgé de 16 ans au moment des faits, il sera jugé par un tribunal pour enfants. En revanche, accusé de meurtre pour les faits commis en 1996, il devrait être jugé devant une cour d'assises. Son avocat a demandé une expertise psychiatrique.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.