Menaces de mort et propos antisémites : une bagarre dégénère à Villeurbanne

Menaces de mort et propos antisémites : une bagarre dégénère à Villeurbanne

Samedi, un différend a opposé deux hommes de 28 et 29 ans. Le ton est vite monté et une bagarre a suivi. Le plus âgé a menacé de mort son adversaire et tenu des propos antisémites à son encontre. Ce dernier est ensuite allé déposer plainte, un certificat médical attestant de ses blessures et lui accordant trois jours d'ITT. Convoqué, l'homme de 29 ans s'est présenté au poste le lendemain. Il a lui aussi apporté son certificat médical lui prescrivant dix jours d'ITT. Tous deux ont été présentés au parquet mardi. Ils ont été remis en liberté et seront convoqués ultérieurement.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
kikou le 01/08/2013 à 10:15
Du jamais vu a écrit le 31/07/2013 à 17h36

C'est à celui qui aura le plus de ITT !!!!
On devient des malades en France, entre les plaintes pour les insultes et le reste ???
Ou allons-nous PAUVRE FRANCE..

Savez vs que les partis politiques français trempent avec le Hezbollah ? Ceci explique cela

Signaler Répondre

avatar
Rectification le 01/08/2013 à 10:05
Logique quand tu nous tiens... a écrit le 01/08/2013 à 09h22

Comparez ce qui est comparable: la circulation sur la rue du 4 août, grande artère, bondée le soir et les deux autres petites rues où personne ne passe. Oui s'arrêter sur une grande voie est beaucoup plus gênante, même trois minutes, que s'arrêter dans un cul-de-sac, plusieurs minutes !

Même si c'est illégal et que les verbalisations ne sont pas contestées, il n'en demeure pas moins que votre point de vue est erroné et orienté.
La rue du 4 août est sur une seule voie depuis la rentrée dernière.
La dépose d'enfants ne gêne absolument pas la circulation sur cette voie unique désormais.
Dès lors, votre commentaire à défaut d'être impartial, relève de cette soumission communautariste qui règne à Villeurbanne.
Travaillez-vous à la Mairie ?

Signaler Répondre

avatar
Bravo le 01/08/2013 à 09:38
Logique quand tu nous tiens... a écrit le 01/08/2013 à 09h22

Comparez ce qui est comparable: la circulation sur la rue du 4 août, grande artère, bondée le soir et les deux autres petites rues où personne ne passe. Oui s'arrêter sur une grande voie est beaucoup plus gênante, même trois minutes, que s'arrêter dans un cul-de-sac, plusieurs minutes !

Des voies publiques interdites d'accès tous les vendredis matins, c'est vrai que c'est d'une logique implacable...

Signaler Répondre

avatar
Logique quand tu nous tiens... le 01/08/2013 à 09:22
Ylfoledire a écrit le 01/08/2013 à 09h09

Exemple d'application de justice à Villeurbanne :

Ecole coranique allée du Mens, stationnement illégal et gênant, conduite quotidienne au volant de véhicule de femmes avec voile intégral, plus les vendredis, voie public interdite au public par des milices islamiques, jamais un policier n'est venu.

Ecole synagogue rue des Muriers, stationnement illégal, stationnement dangereux quotidien à des heures précises, pas de procès verbaux.

Ecole catholique rue du 4 août, stationnement en double file pendant les heures d'ouverture et de fermeture scolaire d'une durée de 30 secondes à 3 mn, plusieurs dizaines de procès verbaux en un an.

Ce sont les règles du vivre ensemble selon Bret !

Comparez ce qui est comparable: la circulation sur la rue du 4 août, grande artère, bondée le soir et les deux autres petites rues où personne ne passe. Oui s'arrêter sur une grande voie est beaucoup plus gênante, même trois minutes, que s'arrêter dans un cul-de-sac, plusieurs minutes !

Signaler Répondre

avatar
Ylfoledire le 01/08/2013 à 09:09

Exemple d'application de justice à Villeurbanne :

Ecole coranique allée du Mens, stationnement illégal et gênant, conduite quotidienne au volant de véhicule de femmes avec voile intégral, plus les vendredis, voie public interdite au public par des milices islamiques, jamais un policier n'est venu.

Ecole synagogue rue des Muriers, stationnement illégal, stationnement dangereux quotidien à des heures précises, pas de procès verbaux.

Ecole catholique rue du 4 août, stationnement en double file pendant les heures d'ouverture et de fermeture scolaire d'une durée de 30 secondes à 3 mn, plusieurs dizaines de procès verbaux en un an.

Ce sont les règles du vivre ensemble selon Bret !

Signaler Répondre

avatar
Pascal le 31/07/2013 à 20:40

Oh oui qu'il fait bon vivre à Villeurbanne...mdr
Non je plaisante bien sur !!

C'est une ville, comment dire...Vous pouvez faire tout ce que vous voulez vous ne serez jamais inquiéter dès lors, que c'est illégal et surtout pas à l'approche d'élections municipales !

Un exemple.
Depuis 2009, la Perralière est envahie par des voitures volées qui squattent régulièrement les parkings privés de cette immense résidence.

A la tète de ce trafic un individu connut, qui avec son équipe de voleurs, démonte les voitures et stockent les pièces détachées dans un immense hangar rue du premier mars 1943.

Les parkings résidentiels, étant a proximité pourquoi s'en priver vu que les autorités, pourtant informer depuis 2009, ne bougent pas le petit doigt pour mettre définitivement un terme à ce trafic.

La semaine dernière, branle bas de combat !
Des dizaines de policiers perquisitionnant le hangar...
Des dépanneuses qui ont emmener une trentaine de voitures !

Vous allez me dire que le fait d'y voir un lien de cause a effet avec les municipales, faut avoir l'esprit mal tourné...

Ok mais comment expliquer l'inaction des autorités depuis 4 ans ?
Et là tout d'un coup, ils passent le karcher ?

Comme dirait l'autre, sur mon front il y a pas marquer "jambon".

Donc, aux municipales je ne voterai pour rien au monde socialiste !

Signaler Répondre

avatar
droite villeurbannaise le 31/07/2013 à 20:21

Villeurbanne la ville où il fait bon vivre pour JP Bret !!

Signaler Répondre

avatar
Du jamais vu le 31/07/2013 à 17:36

C'est à celui qui aura le plus de ITT !!!!
On devient des malades en France, entre les plaintes pour les insultes et le reste ???
Ou allons-nous PAUVRE FRANCE..

Signaler Répondre

avatar
konsta le 31/07/2013 à 15:53

C'est beau le vivre ensemble à Villeurbanne !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.