Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Privés de leurs groupes d’extrême-droite, Gabriac et Benedetti réactivent “Jeune nation”

Lors de la dissolution des Jeunesses Nationalistes et de l'OEuvre française le 24 juillet dernier, les deux leaders d'extrême-droite avaient affirmé de ne pas vouloir en rester là. Ils ont réactivé cette semaine le site internet "Jeune nation" pourtant inutilisé depuis plusieurs mois. Ce site, enregistré au nom d'Yvan Benedetti, ancien président de l'OEuvre française, contient l'agenda de ce dernier ainsi que d'Alexandre Gabriac. Jeune nation était à l'origine un mouvement fondé en 1949 par les frères Sidos visant à la "constitution d'un État national, autoritaire, populaire et hiérarchique". L'un d'eux, Pierre Sidos, fondera des années plus tard l'OEuvre française. Jeune nation a été dissous en 1958.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.