Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Givors : une garde à vue en famille

Les policiers de Givors ont eu affaire à toute une famille en quelques jours.

Dimanche dernier, un policier qui rentrait chez lui, après son service a été menacé par deux individus en voiture. Les deux jeunes hommes ont ensuite tenté de percuter la voiture du fonctionnaire de police.
Lors de leur interpellation, celui de 21 ans, qui était le conducteur de la voiture, a été retrouvé en possession de trois grammes de résine de cannabis et conduisait sous l'emprise de stupéfiants. Il aurait donc pu s'agir d'une intervention assez simple pour la police, si la famille de ce dernier n'avait pas décidé de s'en mêler.

Le lendemain, son père s'est rendu au commissariat en compagnie de toute sa famille. Il a alors menacé de mort les policiers, les a outragés avant de se rebeller. Il a donc lui aussi été placé en garde à vue Mardi, lors de la perquisition de son domicile, l'homme de 21 ans a réussi à déjouer la vigilance des policiers et a pris la fuite.
C'est alors que plus tard, son frère, âgé lui de 22 ans s'est à son tour rendu au commissariat pour demander la libération de son père. Usant des mêmes méthodes que ce dernier, le frère lui aussi été placé en garde à vue pour avoir menacé les policiers et s'être rebellé.
Il a ensuite été remis en liberté et fera l'objet d'une composition pénale en novembre prochain. Son père a lui aussi été libéré et sera convoqué par officier de police judiciaire en décembre.

Le jeune homme de 21 ans s'est lui finalement rendu aux policiers et s'est présenté au commissariat mardi en fin de soirée. Jugé en comparution immédiate, il a écopé de 18 mois d'emprisonnement et a été écroué.
L'autre jeune homme présent dans la voiture lors de l'agression du policier et qui est âgé de 20 ans a lui aussi été jugé en comparution immédiate et a été condamné à dix mois de prison dont huit avec sursis. Il a été placé en détention.


Commentaires 2

Déposé le 18/08/2013 à 18h39  
Par voireuil Citer

Voilà où conduisent 30 ans de socialisme (on ne peut plus dire que Chirac et Sarko soient de droite).

Déposé le 18/08/2013 à 11h48  
Par medcommella bella Citer

et bien ! quel courage vous avez ! heureusement que vous n'avez pas eu trop de dégâts ! pas facile mais il ne faut pas baisser les bras.Je suis de tout coeur avec vous, car il y a effectivement trop d'agressions, ( verbales aussi pouvant déclencher des bagarres qui peuvent être mortels). Nous devons mettre fin à ces agissements très violents. Cela nous empêche de vivre et ils le savent ils provoquent volontairement , ce comportement est nuisible est calculateur. Il y a trop de laisser faire depuis trop longtemps. Est-ce la racaille qui va vaincre ? et nous piétiner ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.