Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’OL totalise, Aulas attend Gomis

Sept buts en deux matches de championnat contre Nice et Sochaux, l'OL totalise en ce début de saison et prend la tête de la Ligue 1.

Certes, les adversaires n'étaient pas d'un niveau très élevé et si l'Olympique Lyonnais a rencontré des difficultés contre les Grasshoppers Zürich, qui ne représentaient pas là aussi un opposition très forte, c'est surtout parce qu'il avait un déficit de compétition par rapport au club suisse. 
Ce rapport s'est d'ailleurs inversé en championnat de France. L'OL, comme Saint-Etienne du reste, ont cet avantage d'être déjà entrés en coupes d'Europe.

Pour le court terme et le suivi de l'été c'est un avantage à condition de ne pas déplorer de blessés durant ce mois d'août au cours duquel l'équipe lyonnaise espère bien valider son retour en Champion's league dont elle a été absente la saison dernière. 
Du coup, le groupe de Rémi Garde se présente dans les meilleures conditions de confiance pour mardi à Gerland et le barrage aller de la C1 contre la Real Sociedad.
Vendredi à Sochaux, les quatre joueurs offensifs : Gourcuff, Benzia, Lacazette et Grenier ont tous été impliqués sur les trois buts de l'OL.
Yassine Benzia, 18 ans, a notamment inscrit son premier but en L1. Il a été le roi du stade Bonal car outre l'égalisation qu'il a obtenue, il a aussi délivré deux passes décisives à Lacazette et Gourcuff.

Dans un onze de base au sein duquel six joueurs étaient formés au club, la jeunesse est triomphante mais la question sera de savoir jusqu'à quand cela va-t-il durer ou si l'OL a les moyens que cela dure. Car la jeunesse est aussi enthousiaste et insouciante qu'inexpérimentée et pour les joutes de la Ligue des Champions, l'ensemble paraît être bien novice même si Gourcuff vient de fêter ses 27 ans. Le Breton est du coup celui qui a le plus de vécu même s'il a souvent été blessé depuis son arrivée à Lyon.

Certes, il y a aussi Steed Malbranque, qui a retrouvé un bon niveau à Sochaux. A 33 ans, il a l'expérience des matches intenses du championnat anglais. Il apporte son sang froid et son impact dans l'entrejeu aux côtés de Maxime Gonalons qui a pu goûter à l'équipe de France même s'il n'était pas à Belgique-France.

Ainsi, Jean-Michel Aulas n'a pas renoncé à faire prolonger Bafétimbi Gomis qui doit jouer ce samedi avec la réserve contre Raon l'Etape. Bien sûr, le Président songe à renforcer son équipe par un attaquant expérimenté qui a inscrit quand même 16 buts en Ligue 1 la dernière et qui n'en n'a jamais marqué moins de dix par championnat depuis la saison 2006-2007.
Mais ce qui lui importe avant tout est de ne pas laisser un tel buteur partir libre en juin prochain à l'échéance de son contrat qu'il avait signé pour cinq ans et un transfert de 15 millions d'euros en provenance de Saint-Etienne. 
Si Gomis venait à prolonger, l'OL serait gagnant sur les deux plans : avoir un bon joueur supplémentaire et la possibilité de le transférer en juin, ou plus tard.

Il semble néanmoins que le joueur n'y a pas encore vu son intérêt à lui malgré les dernières déclarations d'intentions de JMA dont le discours, tenu encore à Sochaux vendredi soir avant qu'il ne rentre à Saint-Tropez, s'est adouci depuis quelques jours sur le sujet sans pour autant que les intentions de départ ne se soient dissipées.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.