Les opérations de redressement du Costa Concordia retardées

Les opérations de redressement du Costa Concordia retardées

Un couple de retraités lyonnais se trouvait à bord du paquebot lors de son naufrage en janvier 2012 au large de l'île du Giglio en Italie. Un an et demi après le tragique accident lié à une erreur de pilotage et qui s'est soldé par la mort de 32 personnes, la Direction de la protection civile a donné son feu vert ce week-end concernant le redressement du navire.
Les opérations devaient normalement débuter ce lundi à l'aube ; cependant en raison des orages et de la fragilisation de l'épave le redressement a été retardé d'au moins deux heures. Long de 193 mètres, le navire a nécessité la mise en place d'un chantier de 30 000 tonnes d'acier ainsi que la construction d'une plate-forme sous-marine. Le coût des opérations, dont l'issue est encore incertaine, est estimé à près de 600 millions d'euros.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.