Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Milan Bisevac - LyonMag

L’OL a manqué d’humilité face à Valenciennes (1-1)

Milan Bisevac - LyonMag

Gagner le derby il y a deux semaines à Saint-Etienne n'a pas fait de l'OL un champion de France bien que les scènes de joie entre l'équipe et les supporters au retour des joueurs pouvaient laisser penser le contraire.

Contre Valenciennes, l'Olympique Lyonnais a été rattrapé par ses faiblesses, celle d'une formation inconstante qui n'a surtout plus le talent de ses devancières pour pouvoir se laisser aller et dans laquelle les joueurs cadres n'en sont pas vraiment. A ce titre, Bisevac et Malbranque, lequel est impliqué sur l'égalisation nordiste, ont été bien décevants.
Et le match nul concédé samedi à Gerland (1-1) contre un adversaire faible qui reste relégable confirme cette situation bien que l'OL, qui reste sur deux succès et un nul, soit passé de la 7ème à la 6ème place. Une victoire qui lui tendait pourtant les bras lui aurait permis de se rapprocher encore plus du Top 5 auquel il aspire.

Le but de Gomis, sur la première occasion lyonnaise, son 3ème sur les 4 derniers matches aurait du mettre les Lyonnais sur une voie royale. Hélas, il n'en a rien été et si l'OL a conservé la possession du ballon, il n'en a rien fait ou si peu et qui plus est à domicile où les Olympiens n'ont pris que 13 points sur 24 possibles (3 victoires, 4 nuls, 1 défaite).
C'est un rythme beaucoup trop insuffisant pour envisager se qualifier pour une coupe européenne en fin de championnat.

Les joueurs de Garde ont manqué de percussion et ne se sont créés en tout et pour tout que cinq ou six occasions dont une par Gomis qui échouait devant Penneteau et qui aurait permis de faire le break avant la mi-temps.
Au micro de Canal +, l'entraîneur lyonnais a été lucide et sans pitié. "Nous avons manqué d'humilité et de détermination. Nous nous en tirons même plutôt bien", a-t-il dit.
"Nous avons marqué ce but et nous nous sommes reposés dessus. Mon occasion manquée a été le tournant du match. Nous avons reculé. Nous n'avons pas su construire et à jouer haut pour presser", regrette pour sa part Bafé Gomis.

Rémy Vercoutre, qui revenait dans les cages après sept mois d'absence, tire déjà la sonnette d'alarme alors que l'OL doit jouer dimanche au Parc des Princes contre le PSG. "La semaine prochaine si nous avons le même état d'esprit et que nous commettons les mêmes erreurs, cela se paiera cher", a prévenu le gardien.



Tags : ol | dossier ol | valenciennes |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.