Un trafic d'armes basé à Bron démantelé

Un trafic d'armes basé à Bron démantelé

Ils étaient deux à importer, illégalement, des armes en pièces détachées depuis l'Italie. Le troisième, quant à lui, les remontait dans son armurerie de Bron. Elles étaient finalement revendues à des collectionneurs. D'après Le Progrès c'est ce trafic qui a été démantelé en décembre par les enquêteurs de la police judiciaire. Au coeur du système, un Rhodanien et un Savoyard à l'importation mais surtout un armurier stéphanois qui avait déjà fait parler de lui par le passé. C'est d'ailleurs en s'intéressant à ses activités que les enquêteurs ont pu mettre à jour le petit réseau. A l'origine, une agression, le 14 juillet 2012. L'armurier reçoit une balle dans le ventre dans son atelier de Saint-Etienne. Un peu moins d'un an plus tard, son commerce fait l'objet d'une attaque à la voiture bélier. Des événements qui, par rapport à la taille du commerce, surprennent les policiers. Ces derniers vont s'intéresser d'un peu plus près à l'armurier. C'est grâce à cette surveillance accrue et aux écoutes téléphoniques qu'ils mettent à jour le trafic et interpellent les trois hommes, en décembre dernier. Les deux importateurs ont été placés en détention provisoire tandis que l'armurier, qui a évoqué des difficultés économiques pour expliquer son implication, a été laissé libre sous contrôle judiciaire.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.