Diffamation contre l'OL : Etienne Tête mis en examen

Diffamation contre l'OL : Etienne Tête mis en examen
Etienne Tête - LyonMag

Ce jeudi soir, l'OL Groupe a, via un communiqué, annoncé la mise en examen du plus farouche opposant au Grand Stade de Décines.

Etienne Tête a été interrogé mercredi par la juge d'instruction en charge d'examiner la plainte pour diffamation déposée par le club. Et le candidat EELV aux prochaines municipales a été mis en examen dans la foulée. L'élu avait effectivement quitté de manière impromptue mercredi matin le point presse d'Europe Ecologie - Les Verts.

Pour rappel, l'OL lui reproche des propos tenus en février 2013 sur TLM lors de l'émission Droit de citer.

Après le placement en garde à vue de Nathalie Perrin-Gilbert (GRAM), la mise en examen d'Etienne Tête donne décidément un caractère bien juridique aux élections municipales lyonnaises.


Tags :

tete

ol

50-100 sur 55 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
FREDDO le 10/01/2014 à 00:03

voilà où nous conduit la corruption à tous les étages !

ça pue

Signaler Répondre

avatar
COLLOMB OUT !!!! le 10/01/2014 à 00:00
COLLOMB OUT !!!! a écrit le 09/01/2014 à 23h51

on n'en sort pas avec les dérives de COLLOMB, puisque finalement c'est lui qui provoque le trouble sur la place en soutenant à bouts de bras son pote AULAS

jusqu'à lui faire cadeau de 400 000 d'euros de travaux qui devraient lui être facturés puisque ils ne sont pas destinés à servir d'autres activités que celles, sporadiques, d'une activité commerciale lucrative de loisirs cotée en bourse

et en faisant presque don du bien immobilier (terrains de 50 hectares) qui appartiennent aux contribuables qui auraient en faire bien meilleur profit !

correction = 400 millions d'euros
(c'est pas une paille) sur le dos des contribuables (vous avez compris pourquoi vos impots augmentent cette année malgré que l'on vous dise le contraire, et vont continuer à augmenter !)

Signaler Répondre

avatar
olassitude le 09/01/2014 à 23:54

deux poids deux mesures

CARENCO qui valide des faux (certificats médicaux) pour prétexter l'abattage d'éléphants

RIVALTA qui vole les contribuables et, la justice donnant raison aux requérants, va jusqu'au conseil d''Etat pour finalement devoir rembourser ...
http://www.lyoncapitale.fr/Journal/univers/Politique/Sytral/Rivalta-perd-en-Conseil-d-Etat-fin-de-six-ans-de-procedures


et ETIENNE, le plus convaincu de tous les opposants, qui ose dire la vérité concernant ce petit monsieur AULAS qui ment depuis le début sur ce projet dont les intentions sont volontairement dissimulées

Signaler Répondre

avatar
COLLOMB OUT !!!! le 09/01/2014 à 23:51

on n'en sort pas avec les dérives de COLLOMB, puisque finalement c'est lui qui provoque le trouble sur la place en soutenant à bouts de bras son pote AULAS

jusqu'à lui faire cadeau de 400 000 d'euros de travaux qui devraient lui être facturés puisque ils ne sont pas destinés à servir d'autres activités que celles, sporadiques, d'une activité commerciale lucrative de loisirs cotée en bourse

et en faisant presque don du bien immobilier (terrains de 50 hectares) qui appartiennent aux contribuables qui auraient en faire bien meilleur profit !

Signaler Répondre

avatar
Citoyens Respectés le 09/01/2014 à 21:50

Pour comprendre l'affaire du 2ème stade géant de lyon avec Guignol :

http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=9,0,0,0" width="480" height="320" align="middle" data="http://www.youtube.com/v/SPu3ZDoe-mc?version=3&;fs=1&autoplay=0" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true"> http://www.youtube.com/v/SPu3ZDoe-mc?version=3&;fs=1&autoplay=0" /> http://www.youtube.com/v/SPu3ZDoe-mc?version=3&;fs=1&autoplay=0" quality="high" bgcolor="#ffffff" width="480" height="320" align="middle" allowScriptAccess="sameDomain" allowFullScreen="false" type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" />


et en plus il y a de l'humour !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.