FagorBrandt : Montebourg veut "la reprise de la totalité ou la quasi-totalité des sites"

FagorBrandt : Montebourg veut "la reprise de la totalité ou la quasi-totalité des sites"

Le ministre du Redressement productif s'est exprimé dimanche sur le dossier de l'entreprise d'électroménager actuellement placé en redressement judiciaire. Pour rappel, quatre offres de reprise ont été déposées vendredi ; elles seront d'ailleurs présentées aux salariés mercredi lors d'un comité d'entreprise. Selon les syndicats, l'offre la plus large permettrait de conserver 1200 personnes sur les 1800 que le groupe compte en France.
Invité de l'émission Le Grand Jury LCI/RTL/Le Figaro, Arnaud Montebourg a montré l'implication de l'Etat dans le dossier. "1 200, c'est pas assez. C'est une des raisons pour lesquelles nous allons laisser jouer la compétition entre les offres", a-t-il affirmé ajoutant vouloir "la reprise de la totalité ou la quasi-totalité des sites".
Près de quarante salariés du groupe appartenant au Centre de recherche et de développement de Gerland dans le 7e arrondissement de Lyon, sont concernés. La situation de FagorBrandt concerne également les 400 salariés de l'usine SITL.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.