Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Les salariés de la SITL dans le doute, alors que la date-butoir pour le dépôt des offres a expiré ce lundi

Les salariés lyonnais de la SITL sont dans le doute le plus complet, alors que la date butoir pour le dépôt des offres de reprise de l'usine de Gerland expirait ce lundi midi. Aucune information sur un possible repreneur n'a filtré. Lundi matin, une délégation de l'intersyndicale a été reçue pendant plus d'une heure par des élus du Grand Lyon pour évoquer la situation de leur entreprise, qui finançait la production de voitures électriques via la sous-traitance de la production de lave-linge à Fagor-Brandt. La SITL qui a été placée en redressement judiciaire le 2 janvier dernier. 420 emplois sont menacés. Les syndicats ont prévu de se réunir mardi matin pour faire le point, et devraient manifester mercredi matin entre la préfecture et leur usine de Gerland. Un comité d'entreprise sera organisé le lendemain, au cours duquel l'administrateur judiciaire doit présenter les offres de reprise du site. Le tribunal de commerce de Lyon doit lui se réunir le 6 mars prochain.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.