Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

OL : l’Equipe vante le deuxième centre de formation européen

Alors que l'équipe alignée par Rémi Garde ce soir face au RC Lens en huitième de finale de Coupe de France devrait réserver une large place aux jeunes, L'Equipe consacre ce jeudi un large dossier à la formation lyonnaise. Ouvert en 1979, le centre de l'OL est "le deuxième fournisseur de joueurs professionnels des cinq grands championnats européens" derrière le FC Barcelone. Avant le mercato hivernal, le quotidien recensait ainsi 31 joueurs formés à Tola-Vologe dans les meilleurs championnats. La plupart évolue en Ligue 1 mais Rémy, Ben Arfa (Newcastle tous les deux), Belfodil (Inter Milan prêté à Livourne) et Benzema (Réal Madrid) représentent le savoir-faire lyonnais à l'étranger. A travers ce dossier, le quotidien s'invite dans l'intimité du meilleur centre de formation français devant Sochaux et Montpellier. Des règles de vie aux méthodes de travail, on apprend par exemple que l'OL vient d'acquérir, comme Manchester United ou le Stade Toulousain, le "NeuroTracker". Sur ce logiciel, les joueurs doivent suivrent le mouvement de balles qui bougent très rapidement. L'objectif est notamment d'améliorer la rapidité des prises de décision sur le terrain. En chiffres, le centre de formation de l'OL c'est aussi 92 % de réussite au bac, un investissement de 8 millions d'euros chaque année et une place dans le Top 5 des clubs qui comptent, dans leur équipe première, le plus grands nombres de jeunes formés au club. La 4e en l'occurrence, derrière la célèbre Masia du Barça et les deux filières basques de l'Athletic Bilbao et de la Real Sociedad. La Real Sociedad qui sait aussi se tourner vers l'étranger lorsque l'occasion se présente. C'est ainsi qu'Antoine Griezmann est passé entre les mailles du filet de l'OL. Originaire de Macon mais "tombé dans la génération 91 très forte, avec beaucoup de joueurs offensifs comme Grenier, Lacazette, Tafer...", il n'a pas été conservé par le club de Jean-Michel Aulas. Repéré par son club actuel alors qu'il disputait le tournoi de Paris avec Montpellier, il est parti en Espagne à 13 ans. Son nom est désormais régulièrement évoqué pour intégrer l'Equipe de France. Il pourrait y retrouver plusieurs joueurs qui connaissent bien Tola Vologe.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.