Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

Municipales à Lyon : Guitard, Tête et Havard bien notés par le Réseau Action Climat

DR

Le réseau d'associations nationales et locales luttant contre les changements climatiques a décidé de s'inviter de manière transparente dans la campagne en analysant au peigne fin le programme de chaque candidat sur le sujet.

Urbanisme, mobilité, bâtiments, énergie, déchets, éco-responsabilité...23 questions étaient posées aux prétendants à savoir Gérard Collomb (PS), Michel Havard (UMP), Aline Guitard (FG/GRAM), Étienne Tête (EELV) et Eric Lafond (centre). Le questionnaire n'a toutefois pas été envoyé à Christophe Boudot (Front National) ; le Réseau Action Climat estimant "les valeurs incompatibles avec celles que défend le Réseau (notamment la promotion de la solidarité internationale, nationale et locale)".
Les réponses apportées par les candidats ont ensuite fait l'objet d'une note pour chaque question (0 pour un non, 1 pour un oui) ; une absence de réponse entraînant systématiquement la note 0. Les notes ont ensuite été transformées sur une échelle de A (meilleure note) à D.

Le classement général des postulants à la mairie de Lyon est au final le suivant : en haut du tableau se trouvent Aline Guitard, Étienne Tête et Michel Havard qui obtiennent un B, vient ensuite le maire sortant avec un C et enfin Eric Lafond ferme la marche avec un D. "Les actions énergie-climat à l'échelle locale sont primordiales (...) et ne doivent pas se limiter à quelques lignes en bas d'un programme (...). Un défaut dont on ne peut pas accuser Gérard Collomb, dont les 26 pages présentent plus un bilan que des engagements détaillés. Étienne Tête souffre, dans une moindre mesure, du même travers. A l'inverse, Michel Havard et Eric Lafond (malgré une proposition d'aérotram) ne donnent que des réponses succinctes. Aline Guitard, quant à elle, souhaite généraliser les zones 30 et accompagner les projets d'auto-réhabilitation", résume le Réseau Action Climat.

Plus en détails, Eric Lafond pâtit de son manque de réponses notamment dans les catégories "bâtiment" et "énergies-Déchets".
De son côté, Gérard Collomb n'a pas hésité à étaler des couches de peinture sur les objectifs déjà réalisés lui permettant d'obtenir de bonnes appréciations en "aménagement" et en "énergies-déchets" mais beaucoup moins en matière d'"exemplarité" avec une note de D.
Son opposant Michel Havard obtient lui un A en "énergies-déchets" mais reste sur un C autant en "bâtiment" qu'en "exemplarité".
Aline Guitard décroche deux B (aménagement et exemplarité) et deux C (bâtiment et énergies-déchets).
Enfin Étienne Tête est le plus stable dans tous les domaines.

Réseau Action Climat met à la disposition du public les réponses complètes des différents candidats ; ces derniers sont d'ailleurs invités à les modifier en fonction des notes (plus ou moins bonnes) obtenues.



Tags : municipales lyon | réseau action climat | candidats |

Commentaires 1

Déposé le 25/02/2014 à 17h09  
Par merci à LYON MAG Citer

Bravo à LYON MAG d'aborder ce sujet

Une preuve de plus de son objectivité et son impartialité ...

Heureusement qu'on a sur la place deux journaux d'information dignes de ce nom .....

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.