Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Fin de la trêve hivernale : “pas d’expulsion sans relogement” pour Lyon citoyenne et solidaire

A quelques jours de la fin de la trêve hivernale, la liste aux municipales, composée notamment du Front de Gauche et du GRAM, a réagi sur le sujet.

"La fin de la trêve est une source d'angoisse pour les personnes et les familles qui ont vu leur bail résilié par une décision de justice. Le sursis de 15 jours accordé par la Ministre du logement est bienvenu s'il permet aux locataires de trouver à se reloger, mais il reste très largement insuffisant en l'absence de solution de relogement", explique dans un communiqué Lyon citoyenne et solidaire qui a par conséquent décidé de prendre clairement position.
"Il ne doit pas y avoir d'expulsion sans relogement, ni de coupures de gaz et d'électricité sans recherche de solution", ajoute la liste en précisant que "les préconisations de la circulaire du Droit au logement opposable (DALO), qui prévoit que les demandeurs inscrits en Commission de médiation ne soient pas expulsés avant la réponse effective, doivent impérativement respectées". Les différents partis de la liste soutiennent également "la création d'un lieu d'information accessible et proche des préoccupations des habitants sur l'arrondissement pour défendre ces droits essentiels, et l'ouverture d'un centre d'accueil et d'hébergement d'urgence".
L'année dernière à Lyon, ce sont 3919 assignations qui ont été portées devant les tribunaux.


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.