Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo LyonMag.com

L’OL reste dans la zone euro

Photo LyonMag.com

Vainqueur à Nice (1-0) sur un but de Bakary Koné, l'OL s'est assuré de la cinquième place de la Ligue 1 et sera européen pour la 18e fois consécutive.

Il sera au départ fin juillet de la Ligue Europa via ses tours préliminaires, une compétition qu'il a, à l'inverse de la plupart des clubs français, joué à fond et dont il a disputé les quarts de finale cette saison.

C'est l'issue heureuse d'un marathon long de 61 matches cette saison marquée par des choix étonnants de se passer de Bafé Gomis ou Jimmy Briand cet été, par de nombreuses blessures, à l'automne puis au printemps, quelques décisions d'arbitrages malheureuses ou défavorables pour l'Olympique Lyonnais sur la période du printemps. 5e, c'est le plus mauvais classement du club depuis la saison 1997-1998 (6e). Par la suite, l'OL n'avait plus quitté le podium jusqu'en 2012 (4e) en étant champion à sept reprises (2002 à 2008).

Désormais, il va falloir se pencher sur l'Olympique Lyonnais version 2014-2015 qui jouera sans Gomis, Briand, sans doute Malbranque à qui rien n'a été proposé, et qui est en fin de contrat tout comme Rémy Vercoutre. Certainement sans Gonalons non plus qui a un bon de sortie. Les sorts de Grenier et Lacazette seront sujets aux sollicitations qui ne manqueront pas d'arriver. Ce sera également sans Rémi Garde, exclu pour avoir contesté un peu trop fort auprès du 4e arbitre une décision de M. Ennjimi. Son successeur sera connu dans les prochains jours, sans doute après la tournée en Corée du Sud qui débute lundi avec un match amical contre Jeonbuk Huynday.

D'ici là, les candidats auront été (ou ont été déjà) reçus par Jean-Michel Aulas puis par Jérôme Seydoux, président de Pathé, l'autre actionnaire majoritaire. Avant la période des transferts, ce sera l'annonce attendue. Hubert Fournier, Hervé Renard sont les noms que l'on entend le plus souvent. Juninho également et maintenant l'Italien qui part de Monaco, Claudio Ranieri après que JMA ait confié que le technicien choisi pourrait être un étranger parlant français. La solution interne représentée par Bruno Genesio, adjoint de Garde, ne paraît vraiment pas très crédible bien qu'elle ait des partisans au sein du club qui ont sûrement été frappés d'amnésie. Entraîneur numéro un à Villefranche sur Saône (1999-2001), celui-ci est descendu deux fois de suite en étant même débarqué avant la fin de la seconde saison. Quelques années plus tard, après avoir été adjoint de Stéphane Paille à Besançon, il avait duré trois mois comme entraîneur principal (en National) avant d'être écarté fin novembre 2004...

Quel qu'il soit, le nouvel entraîneur aura un effectif qu'il faudra rebâtir et à qui il faudra trouver des cadres.



Tags : olympique lyonnais | mercato |

Commentaires 2

Déposé le 19/05/2014 à 08h25  
Par jean_glaude Citer

faute de grives, on mange des merles

Déposé le 18/05/2014 à 19h27  
Par Lyonnais-et-fier Citer

allez l'OLL!!!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.