Aéroport Lyon-Saint-Exupéry : la grève devrait être "particulièrement suivie"

Le premier grand week-end des vacances départs devrait être mouvementé. Deux syndicats de contrôleurs aériens appellent à la grève du 24 au 29 juin prochains. Ils protestent contre le niveau des moyens attribués à la navigation aérienne pour 2015-2019, qu'ils jugent trop bas. La France doit rendre à Bruxelles son plan de financement pour la navigation aérienne d'ici le 30 juin. Dans un communiqué, le SNCTA assure que le mouvement sera "particulièrement suivi". Ainsi "un grand nombre d'annulations et de fortes perturbations des horaires sont à prévoir", notamment à l'aéroport Lyon-Saint-Exupéry.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Seb le 23/06/2014 à 18:49

Ils avaient déjà fait grève en mai de cette année et j'ai eu mon vol annulé. Je ré-programme en juin et comme par magie je retombe dans leur période de grève.

J'ai déjà eu une réservation d'hôtel dans l'os et des jours de congés pris pour rien.

Vivement que l'on reforme en profondeur le statut de ces quelques privilégiés syndiqués, en attendant je crois que nous aurons tout à gagner à prendre nos vols depuis la toute proche Suisse.

Eux au moins ils travaillent. Et pas 35 heures.

Signaler Répondre

avatar
Vins38000 le 22/06/2014 à 16:14

Sait on si ce sont des retards ou des annulations de vols ?

La prochaine fois, je passe par la suisse !!!

J'en ai marre de ces pourris qui nous mettent dans la M...

Signaler Répondre

avatar
thedark le 21/06/2014 à 11:50

Et voilà, après les galères du train pour aller au travail, voici le temps des avions pour les vacances.
J'ai réservé depuis décembre, et je vais me retrouver coincé...
Y'en a marre de ce pays, les trains, les avions, et, surement bientot les bateaux.
Une belle bande de gros fainiant, nous, en entreprises, si on faisait le quart de ce qu'ils font, ce serait la porte!
Pour leur donner une leçon, il faudrait que plus personne ne prenne des transport, et hop, tout le monde au chomage, et un emploi au smic derrière une machine en usine.
Marre, marre, et re-marre, j'en peut plus là, je suis à bout.

Signaler Répondre

avatar
salariè le 20/06/2014 à 19:43

et une fois de plus, nous nous en prenons au usagers qui après une longue annèe de labeur on prèparè leur vacance.....ces même usagès qui ont posè leur vacance dans leur entreprise et qui ne peuvent pas modifier leur date....!!ce qui entraine un tas de dèmarches pour ce faire rembourser leur location en autre..!!!! s'ils parviennent a le faire..!!!!!! bravo...!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

je comprend maintenant que "l'entreprise" s'investiisse "
hors de la France...car chez nous rien n'est plus possible..!!!!!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.