La Chambre patronale du Bâtiment de Rhône-Alpes saccagée ce mercredi par des manifestants

La Chambre patronale du Bâtiment de Rhône-Alpes saccagée ce mercredi par des manifestants
LyonMag

Dans la matinée, une action coup-de-poing était menée par 150 militants de la Fédération nationale des salariés de la construction, du bois et de l'ameublement à l'appel de la CGT.

Les militants emmenés au commissariat de Villeurbanne - LyonMag
Les militants emmenés au commissariat de Villeurbanne - LyonMag

Ces derniers sont entrés dans les locaux de la Chambre patronale du Bâtiment à Villeurbanne pour réclamer "l'ouverture de réelles négociations concernant un départ anticipé pour les métiers pénibles et un retour aux 10 critères de pénibilité" et "le retrait des poursuites judiciaires engagées contre l'administrateur" de la fédération.
Des autocollants ont d'abord été collés devant le bâtiment de l'avenue Condorcet puis l'accueil a été saccagé. Les dégâts doivent désormais être constatés par un huissier mais de nombreux ordinateurs auraient été cassés.

Une cinquantaine de militants, qui promettent de nouvelles actions radicales, a été interpellée par les forces de l'ordre puis emmenée au commissariat de Villeurbanne.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Esteban le 09/10/2014 à 19:40

Voilà au moins des salariés qui ne se laissent pas traiter comme des moins que rien sans rien dire!
Bravo et courage à eux

Signaler Répondre

avatar
jurgen real le 09/10/2014 à 19:39

Les calendes n'étaient pas grecques, mais romaines.

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 08/10/2014 à 18:18

Bah pour foutre la m... et faire piétiner des connexions, faites appel à la CGT!

Aux calendes grecques, les négociations seront terminées.

Signaler Répondre

avatar
Gone de Villeurbanne le 08/10/2014 à 17:34

Et un super bouchon sur le cours Emile Zola devant le commissariat.
L'avenir s'annonce radieux avec le la transformation en 2 fois 1 voie

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.