La fourrière de Villeurbanne visée par une enquête

Trois personnes de l'entreprise familiale, deux hommes et une femme, ont été placées mercredi en garde à vue pour divers pour plusieurs infractions.
La première vient du fait que le gérant de fait de cette fourrière aurait donné de fausses informations sur les moyens matériels et humains et les surfaces de stockage de son entreprise pour remporter l'appel d'offres pour se voir confier la fourrière municipale pour les communes de Vaulx-en-Velin, Meyzieu et Genas. De plus, la destruction de véhicules sur place se faisait sans respecter les normes environnementales. Enfin, le gérant de fait détournait des chèques de la société qu'il déposait sur son compte bancaire personnel.
Lors de la perquisition de la fourrière, une arme de poing de catégorie B ainsi que des objets et pièces détachées provenant de voitures dépannées étaient découverts. Les trois personnes ont été laissées libres. L'enquête se poursuit.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
aldo le 19/12/2014 à 22:13

Ca ne me surprend même pas

Signaler Répondre

avatar
YMan le 17/12/2014 à 22:14

Balay devant ta porte giu ou giu69sang Avant d accusé et de dire que ces personnes sont pas réglo tu n es point juge ....

Signaler Répondre

avatar
giu69sang le 09/11/2014 à 22:51

cela ne surprendra pas grand monde car cela fait longtemps que l'on sait que ces personnes ne sont pas rglo.

Signaler Répondre

avatar
giu le 09/11/2014 à 22:51

cela ne surprendra pas grand monde car cela fait longtemps que l'on sait que ces personnes ne sont pas rglo.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.