Incidents entre supporters en marge de Bastia-OL : Cazeneuve condamne

Incidents entre supporters en marge de Bastia-OL : Cazeneuve condamne
Bernard Cazeneuve - LyonMag

A 15 minutes de la fin de la rencontre samedi entre Bastia et l'OL comptant pour la 14e journée de Ligue 1, des incidents ont éclaté aux abords du stade Armand Cesari.

Un groupe d'une cinquantaine de supporters lyonnais rejoignait leurs minibus en entonnant la Marseillaise et en brandissant un drapeau français ; ce qui n'a pas été du goût de plusieurs bastiais. Ces derniers ont poursuivi les Lyonnais et ont tenté d'empêcher les minibus de partir en brûlant notamment une moto de police. Les gendarmes mobiles sont alors intervenus permettant au convoi de prendre la route.

Dimanche, le ministère de l'Intérieur a réagi à ces nouveaux incidents où trois gendarmes et un CRS ont été légèrement blessés à la suite de jets de projectiles. Bernard Cazeneuve a notamment condamné "avec la plus grande fermeté les violences commises" souhaitant "que les auteurs de ces actes inacceptables soient rapidement identifiés et interpellés".

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Amora le 24/11/2014 à 17:37
Franjo a écrit le 24/11/2014 à 14h16

décidément, ces supporters lyonnais, que ce soit à Lyon ou en déplacement, génèrent des incidents à chaque match ! Mais que fait la direction du club ???

Oui c'est bien connu les supporters de bastia sont des anges alors que ceux de lyon .. pouaaaa

Signaler Répondre

avatar
Franjo le 24/11/2014 à 14:16

décidément, ces supporters lyonnais, que ce soit à Lyon ou en déplacement, génèrent des incidents à chaque match ! Mais que fait la direction du club ???

Signaler Répondre

avatar
vnissieux le 24/11/2014 à 13:55

Monsieur cazeneuve ! Vous acez interdit les grenades offensives car elles peuvent blesser.... Et bien interdisez le football en suivant votre logique de raisonnement !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.