Lyon : des prestations sexuelles étaient proposées dans un salon de massage

Lyon : des prestations sexuelles étaient proposées dans un salon de massage

Lundi, les forces de l'ordre ont interpellé un homme de 66 ans dans son salon de massage de la rue du Docteur Edmond Locard dans le 5e arrondissement.

Le sexagénaire aurait proposé à ses clients de bénéficier de prestations sexuelles tarifées, pratiquées par les cinq employées de l'établissement situé dans le quartier du Point du Jour. L'homme, soupçonné de proxénétisme aggravé, doit être présenté au parquet ce mercredi.

X
8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Troll le 28/11/2014 à 11:55

Alors que le chômage augmente , détruire 5 emplois est scandaleux!

Signaler Répondre

avatar
Jack messe le 27/11/2014 à 21:54

Bonjour a tous chacun fait ce qu'il veut de c cheveu nan!! Elle sont consentante bordel c le cas de l'dire nan . Âpre tous ces coquines en pêche les viol €€€ et oui travailler plus pour moin gagner merci sarco

Signaler Répondre

avatar
minot le 26/11/2014 à 19:09

h M. Courage, j'ai une ide, si on mettait ta fille ou ta mre dans ce bordel, tu en dirais quoi ? certainement que tu trouverais encore le moyen de penser que la police mieux faire ailleurs ! qui a parl d'adultes consentants fans ce cas ? peut tre qu'un joint fait moins de mal qu'une sodomie non consentie ? perso je pense que y a du boulot pour les stup ayant que pour la mondaine ( groupe anti proxntisme)

Signaler Répondre

avatar
Fopaldire le 26/11/2014 à 16:54

Si l'on se met à fermer les salons où se tiennent les think-tank socialistes, on n'est pas prêts de redresser... la France.

Signaler Répondre

avatar
Courage manquant le 26/11/2014 à 16:23

C'est encore le petit commerce qui trinque !!!
Plus sérieusement, il serait sans doute plus opportun de traquer les dealers et voyous de tous genres que des adultes consentants qui veulent se faire plaisir. Évidemment c'est moins dangereux !!!!

Signaler Répondre

avatar
Mon petit doigt m'a dit que... le 26/11/2014 à 16:08

Mon petit doigt me dit qu'un journaliste devrait prendre contact avec ce tenancier de bordel, pour savoir si des riverains fréquentaient son établissement...

Tout particulièrement un riverain "bon chic bon genre", donneur de leçons et socialiste, qui avec la loi, harcèle les prostituées depuis des années...

Signaler Répondre

avatar
tarifé le 26/11/2014 à 16:00
Thibaut a écrit le 26/11/2014 à 14h54

Pauvre France !

vous lisez mal il n'est pas question de pauvreté mais de relations tarifées

Signaler Répondre

avatar
Thibaut le 26/11/2014 à 14:54

Pauvre France !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.