Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

L’OL sur ses gardes contre Caen

LyonMag

En s'imposant contre Caen ce soir à Gerland, l'OL sera certain de terminer la 18e journée de Ligue 1 au 3e rang.

Ce serait aussi la 9e victoire de la saison à domicile : l'Olympique Lyonnais a déjà égalé son chiffre (8) obtenu sur toute la saison dernière sur les succès à la maison.
Toutefois, l'équipe de Hubert Fournier, lui-même ancien joueur du Stade Malherbe (1989-1993), devra être vigilante même si l'adversaire n'est qu'avant-dernier du classement (14 points contre 33 pour l'OL) car les Caennais ont aussi la 2e offensive à l'extérieur (14 buts).
Mais c'est plutôt sur le terrain défensif que l'on attend les Normands à qui l'on prête l'intention d'évoluer à cinq derrière, un dispositif qui a beaucoup gêné les Lyonnais ces derniers temps et notamment à l'occasion de la défaite dans le derby à Geoffroy-Guichard (3-0).

Pour une fois, l'Olympique Lyonnais, qui retrouvera dans le camp d'en face son ex-gardien Rémy Vercoutre, jouera en ouverture du championnat et pourra mettre la pression sur ses rivaux, Saint-Etienne notamment qui lutte aussi pour une place sur le podium, et Bordeaux. Ces deux équipes joueront pour leur part respectivement à Nice et Nantes, dimanche et samedi.
Lors des deux dernières journées, l'OL avait joué après ses concurrents directs, obtenant deux victoires à l'arraché, dans le temps additionnel contre Reims à Gerland (2-1) puis à Annecy contre Evian-Thonon-Gaillard (3-2), des victoires pour lesquelles Alexandre Lacazette, meilleur buteur du championnat a été décisif.
C'est lui qui avait poussé le gardien rémois à la faute sur un centre permettant de prendre un avantage déterminant contre Reims et il est impliqué sur les trois buts face à l'ETG, marquant lui-même à deux reprises. Il devrait être épaulé par Yassine Benzia qui a marqué contre Evian-TG. Clinton Njie a été envoyé en réserve.

"On a vu sur les deux derniers matches qu'il y avait des choses à redire sur notre qualité de jeu. Mais sur l'investissement et la volonté d'aller chercher la victoire, on ne peut pas nous reprocher grand-chose. Il faut conserver la même dynamique", dit Fournier qui se passera une nouvelle fois de Yoann Gourcuff qui ne s'estime toujours pas prêt à rejouer. Souffrant des adducteurs et du dos, sa dernière sortie date du 26 octobre contre Marseille, match au cours duquel il avait été décisif en marquant (1-0). Il vient donc de manquer à nouveau sept matches. Cette semaine, il n'avait participé qu'à deux séances d'entraînement collectif.
L'OL retrouvera en revanche Henri Bedimo au poste d'arrière gauche qu'il avait fait souffler le temps du match à Annecy, dimanche.
"Vu le train des équipes de tête, il ne faut pas rester longtemps les deux pieds dans le même sabot. Ce serait bien de maintenir cette série incroyable à domicile. A Gerland, il est important de donner l'image d'une équipe qui mouille le maillot, vivante et sûre de ses forces. C'est ce que l'on a réussit à faire jusqu'à présent", poursuit l'entraîneur qui espère que ses joueurs sauront conserver "les équilibres" pour ne pas se faire surprendre en contre par l'adversaire.



Tags : ol | olympique lyonnais |

Commentaires 1

Déposé le 12/12/2014 à 13h55  
Par l'jeanclaude Citer

il faut dire que les lyonnais ne sont pas fatigués, eux

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.