Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Yoann Gourcuff - LyonMag

Coupe de la Ligue : l’OL et Gourcuff retrouvent Monaco

Yoann Gourcuff - LyonMag

Yoann Gourcuff fait partie de la liste de dix-huit joueurs retenus par Hubert Fournier pour affronter Monaco ce mercredi soir au stade de Gerland en 8e de finale de la coupe de la Ligue.

Le 12 septembre, le Breton avait déjà fait un premier retour contre le club monégasque à Gerland, après avoir été absent tout l'été pour des blessures à une cheville et au dos.
Hélas, après sept matches dont trois seulement comme titulaire, Gourcuff s'était à nouveau blessé, aux adducteurs cette fois-ci puis encore au dos, et avait déclaré forfait pour le déplacement à Nice, le 1er novembre où l'Olympique lyonnais s'était imposé 3-1.
Il aura donc encore fallu attendre sept semaines et demi, durant lesquelles l'OL a disputé sept rencontres, voir Yoann Gourcuff de nouveau convoqué.
Comme le 12 septembre, il devrait être remplaçant.
Toutefois, son apport technique est indéniable dans le jeu et une entrée en fin de partie peut être de nature à influer sur un résultat. Sur les sept matches qu'il a disputés, il a marqué trois buts, un doublé face à Montpellier (5-1) et un but contre l'OM (1-0) pour une passe décisive contre Lille (3-0).
Monaco est donc une histoire qui se répète pour Gourcuff mais aussi pour l'OL car le club monégasque a marqué l'histoire du club.
En 1963, c'est contre Monaco que l'Olympique Lyonnais avait joué et perdu sa première finale de coupe de France.
Toutefois, la période contemporaine a été plus souriante pour l'OL qui s'était imposé en 2001 contre l'ASM en finale de la coupe de la Ligue (2-1 après prolongation) au stade de France avec deux buts de Claudio Caçapa et Patrick Müller.
Ce succès, couplé avec une deuxième place en championnat, a marqué le début de l'époque glorieuse du club qui venait de disputer sa première campagne de Ligue des Champions manquant d'un rien une qualification en quarts de finale avec une élimination de justesse en seconde phase de poules.
Outre cette victoire historique sur Monaco, le 5 mai 2001, l'OL a aussi perdu quatre fois en finale de cette coupe de la Ligue, battu par Metz en 1996, Bordeaux en 2007, l'OM en 2012 et le PSG en 2014.
En septembre, pour la 5e journée de championnat, l'équipe de Hubert Fournier, 17e à l'époque et tout juste éliminé sans gloire du barrage d'Europa league contre le modeste club roumain d'Astra Giurgiu, s'était relancée en s'imposant face aux Monégasques (2-1) qui n'étaient alors pas au mieux non plus (15e).
Depuis, les deux formations se sont bien remises. L'OL, 3e au classement général, est 1er de la L1 à partir de septembre avec 33 points contre 25 sur la même période (5e) pour Monaco (6e au général) qualifié pour les 8es de finale de la Ligue des Champions avec Arsenal comme adversaire, en terminant en tête de son groupe.
La coupe de la Ligue reste le chemin le plus court pour accéder à une qualification européenne. "Il n'y a pas de hiérarchie affichée. On doit s'efforcer d'être présent sur les deux coupes nationales afin d'emmagasiner des matches, donner du temps de jeu à l'effectif, ce qui n'a pas été toujours le cas depuis le début de saison car on ne joue plus en coupe d'Europe", souligne Hubert Fournier.
Même si ce dernier devrait apporter quelques modifications à son onze de départ (Milan Bisevac notamment est mis au repos), on ne verrait pas bien l'intérêt de faire l'impasse sur les coupes nationales dans une saison sans Europe. L'OL tentera de profiter de l'avantage d'opérer à domicile.



Tags : ol | olympique lyonnais |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.