Le préfet du Rhône ne veut pas de spectacles de Dieudonné à Lyon

Le préfet du Rhône ne veut pas de spectacles de Dieudonné à Lyon
Jean-François Carenco - LyonMag

Alors que l'humoriste controversé était placé en garde à vue ce mercredi matin, Jean-François Carenco en a profité pour dire tout le mal qu'il pensait de Dieudonné.

A l'occasion de ses voeux à la presse ce midi, le préfet du Rhône a dénoncé les propos "insupportables" de Dieudonné suite aux attentats parisiens. Ce sont d'ailleurs ces derniers ("Je suis Charlie Coulibaly") qui valent à Dieudonné d'être soupçonné d'apologie d'actes de terrorisme.

Le préfet du Rhône a donc pris les devants pour entraîner l'annulation des spectacles de l'humoriste à Lyon les 13 et 14 mars prochain à la Cité Internationale. Pour appuyer son propos, Jean-François Carenco a même révélé avoir appelé Olivier Ginon, le PDG de GL Events, en charge de la salle du 6e arrondissement, pour lui signifier qu'une interdiction de représentation se profilait malgré la signature des contrats avec Dieudonné.

Ce n'est pas la première fois que le préfet menace d'interdire à Dieudonné de se produire sur scène. Après modification de son spectacle, ce dernier avait finalement pu jouer Asu Zoa à Lyon en juin 2014.

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Sans commentaires le 16/01/2015 à 16:41
liberté d'opinion a écrit le 14/01/2015 à 18h32

Liberté d'expression, oui mais pas pour tous !!!!

Exact:
http://www.20minutes.fr/strasbourg/1518219-20150115-mulhouse-professeur-suspendu-apres-avoir-montre-caricatures-charlie-hebdo

What else...

Signaler Répondre

avatar
Euh ? le 16/01/2015 à 16:30
Tatonette a écrit le 15/01/2015 à 09h50

Faut savoir que la liberté d'expression n'est pas illimitée... Ses limites sont définies par la loi. La justice dira si dieudonné a franchi ces limites...

Concernant les caricatures de charlie hebdo, le blasphème n'est pas interdit en France (il y a des pays où il l'est)...

C'est quand même risqué de donner à la Justice le pouvoir de définir ce qui entre dans le cadre de la liberté d'expression ou non !
C'est la porte ouverte à tous les abus, c'est évident !
La preuve: Charlie Hebdo caricature Taubira en guenon -> rien.
Une élue FN poste sur son compte perso une photo de Taubira accolée à celle d'une guenon: 6 mois de prison.
C'est donner à la Justice le pouvoir de déterminer QUI aura le droit de s'exprimer ou non, sous prétexte de lui donner le pouvoir de déterminer QUOI exprimer librement.
Attention...

Signaler Répondre

avatar
Zion le 16/01/2015 à 16:00
Tatonette a écrit le 16/01/2015 à 15h46

Il n'y a pas débat, la liberté d'expression n'est pas totale, et ceux qui le croient ne connaissent pas la loi.

Concernant le délit de blasphème, on dit bien la même chose : le blasphème n'est pas interdit en france.

"Vous ne mettez pas de limite dans votre liberté d'expression,nous ne mettrons pas de limite dans notre liberté d'action ".

Je ne me souviens plus qui est l'auteur de cette réplique .

Signaler Répondre

avatar
Tatonette le 16/01/2015 à 15:46
clochette a écrit le 15/01/2015 à 16h45

Si l'on en croit ce qu'il se dit, la liberté d'expression doit être totale, quitte à choquer.
Faudrait que la Loi soit en accord avec ce qu'elle autorise ou pas. Parce qu'on n'y comprend plus rien.
Le délit de blasphème n'existe plus en France, sauf en Alsace-Moselle...

Il n'y a pas débat, la liberté d'expression n'est pas totale, et ceux qui le croient ne connaissent pas la loi.

Concernant le délit de blasphème, on dit bien la même chose : le blasphème n'est pas interdit en france.

Signaler Répondre

avatar
geographie le 16/01/2015 à 10:41
clochette a écrit le 15/01/2015 à 16h45

Si l'on en croit ce qu'il se dit, la liberté d'expression doit être totale, quitte à choquer.
Faudrait que la Loi soit en accord avec ce qu'elle autorise ou pas. Parce qu'on n'y comprend plus rien.
Le délit de blasphème n'existe plus en France, sauf en Alsace-Moselle...

"Alsace-Moselle" c'est une nouvelle région?

Signaler Répondre

avatar
liberté chérie le 15/01/2015 à 18:25

Ceux qui ont défilé pour la liberté d'expression l'ont fait pour rien car même en France cette "liberté" n'existe pas. Si la liberté n'est pas totale mais encadrée, elle n'existe pas, comme dans tout pays totalitaire.

Signaler Répondre

avatar
clochette le 15/01/2015 à 16:45
Tatonette a écrit le 15/01/2015 à 09h50

Faut savoir que la liberté d'expression n'est pas illimitée... Ses limites sont définies par la loi. La justice dira si dieudonné a franchi ces limites...

Concernant les caricatures de charlie hebdo, le blasphème n'est pas interdit en France (il y a des pays où il l'est)...

Si l'on en croit ce qu'il se dit, la liberté d'expression doit être totale, quitte à choquer.
Faudrait que la Loi soit en accord avec ce qu'elle autorise ou pas. Parce qu'on n'y comprend plus rien.
Le délit de blasphème n'existe plus en France, sauf en Alsace-Moselle...

Signaler Répondre

avatar
stardust le 15/01/2015 à 14:43

Apres ces crimes il faut bien que tout le monde y aille de sa petite complainte .... de son petit couplet l'important
c'est d"etre vu et entendu pour le reste ...

Signaler Répondre

avatar
Plutor le 15/01/2015 à 14:26

La phrase du jour sur le Figaro : "La liberté de pensée est absolue ou elle n'est rien. ” Luc Ferry.
Philosophe, écrivain et homme politique français

Vous avez dit "absolue" ? Quand çà vous arrange mais pas quand çà vous dérange, messieurs les censeurs.

Signaler Répondre

avatar
Mj le 15/01/2015 à 10:04

Je n'aime pas cet Humoriste, c'est vrai, mais je constate qu'il y a deux poids et deux mesures en france, cette personne à le droit de s'exprimer comme le fait Charlie Hebdo, que cela plaise ou non la liberté d'expression doit être égale à chaque citoyen, et si certains politiciens n'approuvent pas , alors qu'ils dégagent, mais qu'ils n'empêchent pas ceux qui en on envie de s'exprimer. C'est la honte de voir ces agissements et ces décisions tellement opposées qu'on se demande si réellement on est bien en france..

Signaler Répondre

avatar
Tatonette le 15/01/2015 à 09:50
pensée universelle a écrit le 14/01/2015 à 19h59

Je n'aime pas du tout cet "humoriste" mais trouve surprenant de le "museler" au lendemain du défilé pour la liberté d'expression.

Faut savoir que la liberté d'expression n'est pas illimitée... Ses limites sont définies par la loi. La justice dira si dieudonné a franchi ces limites...

Concernant les caricatures de charlie hebdo, le blasphème n'est pas interdit en France (il y a des pays où il l'est)...

Signaler Répondre

avatar
100% ok le 15/01/2015 à 09:38

"Risque de trouble à l'ordre public". La loi. Rien que la loi. L'appel au terrorisme est illégal.

Signaler Répondre

avatar
philenice le 15/01/2015 à 09:08

Non mais de quoi il se mèle ce préfet il a été élu par qui ?

Signaler Répondre

avatar
boys69 le 14/01/2015 à 23:23

Marre de tout c ragot qui gonflle

Signaler Répondre

avatar
pensée universelle le 14/01/2015 à 19:59

Je n'aime pas du tout cet "humoriste" mais trouve surprenant de le "museler" au lendemain du défilé pour la liberté d'expression.

Signaler Répondre

avatar
zut le 14/01/2015 à 18:34

Mince, et Clochette qui avait déjà réservé son billet :(

Signaler Répondre

avatar
liberté d'opinion le 14/01/2015 à 18:32

Liberté d'expression, oui mais pas pour tous !!!!

Signaler Répondre

avatar
michel_n le 14/01/2015 à 17:02

avatar
LoL le 14/01/2015 à 16:21

Carenco laisse bien la racaille faisant l'apologie d'actes de terrorisme en liberté.
Carenco laisse bien l'extrême-gauche saccager Lyon.
Carenco laisse bien les supporters algériens saccager Lyon.
Carenco doit dégager.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.