Lyon "zone hors TAFTA" : la majorité municipale refuse de soumettre ce voeu au vote

Lyon "zone hors TAFTA" : la majorité municipale refuse de soumettre ce voeu au vote

Le 3 mars dernier, les élus du 1er votaient à la quasi-unanimité le voeu déclarant leur arrondissement "zone hors TAFTA". Le but était de "demander au gouvernement français, tout comme aux députés européens, d'intervenir auprès de la Commission européenne pour obtenir la suspension des négociations sur le traité de libre-échange transatlantique et permettre l'ouverture d'un débat national impliquant la participation des collectivités territoriales, des organisations syndicales et associatives, des organisations socioprofessionnelles et des populations".

Jeudi, les élus du 1er ont demandé à ce qu'un voeu similaire soit présenté en conseil municipal, avec comme objectif de faire de Lyon une "zone hors TAFTA", à l'instar de Paris ou Grenoble. Mais la majorité municipale a refusé de le faire. De quoi faire regretter au groupe Lyon Citoyenne et Solidaire "cette prise de position dommageable pour la qualité de vie des Lyonnaises et les Lyonnais".

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
HORS DE LUI le 13/04/2015 à 14:59

Triste citoyen incapable de sortir de l'info balisé de votre journal télévisé !
Si vous aviez prit la peine de vous informer un minimum sur cet accord TAFTA vos cheveux se dresserait sur votre tête !

Vous parlez de réfléchir ? Mais allez y , cher Monsieur , lisez , et peut être que vous comprendrez pourquoi les vraies citoyens plus éclairés que vous ne souhaitent pas se faire tondre par les banquiers et les multinationales vu que ce sont eux , via leurs lobbys qui rédigent l'accord...

Signaler Répondre

avatar
faut voir le 13/03/2015 à 10:28

Réfléchissez un peu, nous sommes 27 pays dans l'UE, si chaque pays devait d'abord faire un débat national pour ensuite négocier un point de traité, on n'avancerait pas.

Est-ce que l'on participe tous aux débats parlementaires pour voter les lois, non parce que le faire à 65 millions serait impossible, les émissaires gouvernementaux et les fonctionnaires de l'UE, sont là pour ça.
Si ceux-ci ne vous conviennent pas, il fallait montrer de l'intérêt aux élections et procédures européenne, ce que personne ne fait pour 60% de la population.

Rien que le vote pour le référendum sur la constitution européenne, a démontré que personne n'avait lu ni le texte, ni écouté les revendications des autres pays membres, autant arrêté les référendum, si tout le monde vote au feeling.

Signaler Répondre

avatar
République bananière le 13/03/2015 à 09:42

Sans connaitre le détail ce cette affaire, il est certain que tout élu qui refuse de considérer l'avis de ses électeurs doit être éjecté de son poste, à quelque niveau que ce soit.
Le refus de référendum doit être assimilé à du despotisme.
Les maires, ministres ou chefs d'état n'ont pas la science infuse et le mépris de leurs électeurs doit se retourner contre eux.

Signaler Répondre

avatar
richard le 13/03/2015 à 09:39

Moi aussi je peux faire voter à ma famille un texte !

Je propose qu'une zone anti cons soient instaurée autour de chez moi et je propose qu'elle soit soumise au vote du Conseil Municipal pour être étendue à Lyon !

Débile ? Oui un peu comme le vote en vase clos du 1er arrondissement...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.