Bron : il aurait jeté son chien par la fenêtre

Bron : il aurait jeté son chien par la fenêtre
Photo d'illustration - DR

Les faits remontent à vendredi soir.

Un habitant de Bron qui allait rentrer chez lui a trouvé un chien prostré au pied de l'immeuble. Il reconnaît alors l'animal de son voisin, un homme connu pour hurler et frapper la chienne depuis plusieurs mois.
Selon les témoins, cela ne fait aucun doute, il a jeté le chien par la fenêtre.

Alertés, les policiers ont entendu le propriétaire qui a reconnu avoir maltraité l'American Staff mais pas l'avoir jeté par la fenêtre du 1er étage. Il sera prochainement jugé.

Quant à Nikita la chienne, elle a été recueillie par la SPA qui aurait désormais des difficultés à la faire adopter car la dangerosité de la race impose de nombreuses contraintes aux potentiels futurs propriétaires.

X
4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
zoe le 07/04/2015 à 18:36

lui aussi ont devrai le jeter par la fenetre !!!!

Signaler Répondre

avatar
Mafalda le 07/04/2015 à 07:43

un humain irresponsable, un de plus... j'espre quil va le payer?

Signaler Répondre

avatar
boubouphile le 06/04/2015 à 11:40

L'état ne prend aucune mesure pour protéger les animaux, s'en fiche carce ne sont pas des électeurs et ensuite ça rapporte du fric... ce pauvre chien a un avenir bien sombre, car si la SPA, comme à son habitude, ne se donne pas les moyens de contacter des associations qui ont des adoptants connaissant la race et donc en mesure de détenir ce type de chien.... la piqure fatale n'est pas loin... c'est toujours l'homme qui est responsable et le chien qui est la victime

Signaler Répondre

avatar
Des meutriers ! le 06/04/2015 à 10:40

Ce sont les Maîtres que l'on devrait jeter par les fenêtres.
Prendre un animal est un engagement à long terme, pas juste quand ils sont petits, mignons, et marrants à promener dans la rue.
Après les animaux grandissent, et avec eux tous les inconvénients;
A chaque achats d'animaux, l'état devrait faire signer un engagement, et un contrat de "respect" de l'autre.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.