Odeur, asticots, fragments de corps : l'appartement d'un défunt à Lyon n'avait jamais été nettoyé

Odeur, asticots, fragments de corps : l'appartement d'un défunt à Lyon n'avait jamais été nettoyé
DR Google

Généralement, lorsqu'une personne décède à son domicile, le corps est pris en charge et l'appartement est nettoyé par le propriétaire en vue d'une nouvelle location.

Sauf qu'au 25 rue des Serpollières dans le 8e arrondissement de Lyon, la moitié du travail a été effectué il y a près de deux ans. Selon 20 Minutes, l'appartement d'un octogénaire décédé en 2013 n'avait jamais été nettoyé après le départ du corps.

Fin mars, une équipe de travailleurs de l'association d'insertion par l'emploi Entreprise-Ecole a donc pénétré dans un lieu où régnait une odeur insupportable. Sur place, ils découvrirent également des fragments de corps en décomposition, des cheveux, du sang séché, des mouches et des asticots qui permettaient de se rendre compte où le corps avait été découvert il y a deux ans.

Grand Lyon Habitat, bailleur de l'immeuble, a précisé qu'aucune intervention n'était possible jusqu'à présent, compte tenue de la procédure judiciaire engagée suite au décès du locataire. Un délai était imposé pour retrouver de potentiels héritiers de la victime pour se partager le mobilier de l'appartement. C'est parce que personne n'a été trouvée que Lyon-Entreprise a été finalement démarchée pour nettoyer l'appartement.

X
5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
AmityVille le 11/04/2015 à 23:11
nul a écrit le 09/04/2015 à 15h52

Il aurait été plus simple de mettre le mobilier au garde meuble de nettoyer l'appartement et de louer l'appartement depuis deux ans et dire qu'il y a des personnes sans logement ou qui attende un meilleur logement! Carton rouge au bailleur social pour sa piètre gestion

Mieux vaut que les futurs locataires ne connaissent pas cette histoire
Il y a de quoi couper l'envie d'emménager dans un tel logement...

Signaler Répondre

avatar
le film c'est le 11/04/2015 à 18:58
bah faut voir a écrit le 11/04/2015 à 18h40

J'ai vu un film avec emily blunt, qui faisait le même boulot de nettoyage, si c'est pareils qu'aux états unis, il faut des autorisation, du personnel formés et du matériel spécifique, si c'est gens avait tout ça, je ne vois pas le soucis.

c'est Sunshine Cleaning

Signaler Répondre

avatar
bah faut voir le 11/04/2015 à 18:40
nullissime a écrit le 11/04/2015 à 15h11

Que dire de cette association qui envoie des salariés pour ce sale boulot sans considération pour eux. Si c'est pour ça que subventionne nos impôts... Carton rouge à cette association

J'ai vu un film avec emily blunt, qui faisait le même boulot de nettoyage, si c'est pareils qu'aux états unis, il faut des autorisation, du personnel formés et du matériel spécifique, si c'est gens avait tout ça, je ne vois pas le soucis.

Signaler Répondre

avatar
nullissime le 11/04/2015 à 15:11

Que dire de cette association qui envoie des salariés pour ce sale boulot sans considération pour eux. Si c'est pour ça que subventionne nos impôts... Carton rouge à cette association

Signaler Répondre

avatar
nul le 09/04/2015 à 15:52

Il aurait été plus simple de mettre le mobilier au garde meuble de nettoyer l'appartement et de louer l'appartement depuis deux ans et dire qu'il y a des personnes sans logement ou qui attende un meilleur logement! Carton rouge au bailleur social pour sa piètre gestion

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.