L'amour destructeur pour un pompier lyonnais

L'amour destructeur pour un pompier lyonnais
LyonMag.com

L'usage compulsif du téléphone peut mener à des peines au tribunal.

Un pompier harcelait son ex-conjointe par téléphone durant l'été 2014, il souhaitait renouer avec elle et lui envoyait près de 52 SMS en deux jours. Il voulait également savoir si elle le trompait et suivait ses déplacements avec un logiciel espion de géo-localisation. Avec la banalisation des textos et l'usage abusif des nouvelles technologies le mis en cause a été poursuivi pour ''appels malveillants''. Tandis que la défense parlait d'un homme battu manipulé et écarté de sa famille, la victime, elle, veut que les harcèlements cessent et avait peur d'être assassinée. La partie civile a donc réclamé ce lundi 12 000 euros de dommages et intérêts. Le coupable a écopé d'une peine de huit mois de prison avec sursis et 7 000 euros d'amende.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
shaha le 17/04/2015 à 00:58

Gege: Prend un forfait illimite texto

Signaler Répondre

avatar
waip le 16/04/2015 à 14:43
gégé du gigi a écrit le 16/04/2015 à 12h17

52 en 2 jours, ça va c'est dans la moyenne, en ce moment je paluche les factures de tél des employés, j'ai un gars qui envoi 90 texto par jour, y'en a pour 650€ par mois... Je sais pas pourquoi, mais quelque chose me dit que je vais l’engueuler dans 2h...

Le gars était tellement en panique, qu'il savait même plus ou se mettre.

Signaler Répondre

avatar
gégé du gigi le 16/04/2015 à 12:17

52 en 2 jours, ça va c'est dans la moyenne, en ce moment je paluche les factures de tél des employés, j'ai un gars qui envoi 90 texto par jour, y'en a pour 650€ par mois... Je sais pas pourquoi, mais quelque chose me dit que je vais l’engueuler dans 2h...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.