Un SDF en état d'ébriété dépasse les bornes

Un SDF en état d'ébriété dépasse les bornes
LyonMag.com

Le désespoir d'un SDF a fini par une lutte contre les forces de l'ordre.

Lundi en fin de journée après avoir volé de la nourriture dans un magasin à Givors et s'être battu avec l'agent de sécurité, l'homme de 41 ans a été interpellé par la police. Mais ce dernier a continué d'outrager, de menacer et même de faire l'apologie d'actes terroristes afin de déstabiliser les effectifs de police. Il est présenté devant le parquet ce jeudi.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
c ca le 16/04/2015 à 14:08
Nostromo a écrit le 16/04/2015 à 13h55

Comment peux tu écrire des âneries pareilles ?
Si tu refuses une succession, tu ne paies évidemment pas les dettes de tes parents
Nous ne sommes pas en Inde !
A moins bien entendu que tu aies été associé à ton père dans son entreprise. Là effectivement, ça craint
Enfin... je reste d'accord sur le fond pour le traitement de la pauvreté qui reste une immense problématique dans notre pays et ailleurs

Des anneries, j'en ai perdu mon job, tout les jours on m'appelait pour insulter mon père, ses clients ne voulait pas payer j'ai du les forcés physiquement à le faire et je n'étais pas associé, j'étais salarié ailleurs.

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 16/04/2015 à 13:55
bien sur a écrit le 16/04/2015 à 12h14

Dépasse les bornes ? Et l'état de nécessité, connaissez ou pas ? Le gars s'il vole de la nourriture, c'est qu'il crève de faim ! Alors soit on euthanasie les SDF, soit on traite la pauvreté correctement, personne n'est à l'abri de se retrouver à la rue, moi mon père est mort et même après avoir refusé sa succession, le tribunal de commerce, m'a comme même forcé à payer les dettes de son entreprise pour la liquidation, je suis passé d'un patrimoine de 120K€, à 17K€ et j'ai du aller habité chez ma mère...

Comment peux tu écrire des âneries pareilles ?
Si tu refuses une succession, tu ne paies évidemment pas les dettes de tes parents
Nous ne sommes pas en Inde !
A moins bien entendu que tu aies été associé à ton père dans son entreprise. Là effectivement, ça craint
Enfin... je reste d'accord sur le fond pour le traitement de la pauvreté qui reste une immense problématique dans notre pays et ailleurs

Signaler Répondre

avatar
bien sur le le 16/04/2015 à 13:47

si je me trompe pas, le tribunal force a payer quand il y a u abus de la socit. Donc rien a voir avec l histoire de ce sdf qui peut aussi au passage ne pas se souler pour eviter se genre d incidents malgr qu'il vie une periode difficile.

Signaler Répondre

avatar
bien sur le 16/04/2015 à 12:14

Dépasse les bornes ? Et l'état de nécessité, connaissez ou pas ? Le gars s'il vole de la nourriture, c'est qu'il crève de faim ! Alors soit on euthanasie les SDF, soit on traite la pauvreté correctement, personne n'est à l'abri de se retrouver à la rue, moi mon père est mort et même après avoir refusé sa succession, le tribunal de commerce, m'a comme même forcé à payer les dettes de son entreprise pour la liquidation, je suis passé d'un patrimoine de 120K€, à 17K€ et j'ai du aller habité chez ma mère...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.