Lyon 3e : la thèse du suicide privilégiée après un coup de fusil en pleine rue

Lyon 3e : la thèse du suicide privilégiée après un coup de fusil en pleine rue
Lyonmag : coup de fusil dans le 3eme arrondissement

Dans la nuit de mardi à mercredi, un quinquagénaire s’est écroulé dans la rue Antoine Charial du 3eme arrondissement.

Les habitants des immeubles voisins ont entendu un coup de feu et ont immédiatement appelé la police qui dans un premier temps à cru avoir à faire à meurtre.

D’après les premiers éléments de l’enquête, le coup a été tiré à bout portant en direction de la tête et l’arme a été retrouvée près de la victime. La thèse du suicide est donc la plus plausible. La victime âgée de 55 ans était inconnue des services de police, il traversait semble-t-il une période difficile à la suite d’une rupture sentimentale. Plusieurs éléments restent pourtant à éclaircir : notamment l’arme qui était attachée à une portière de voiture et l’emplacement du véhicule en question, garé à 3h40 du matin à l’angle de la rue Saint-Eusèbe et Antoine Charial.

Tags :

lyon 3e

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mdr xd le 28/05/2015 à 12:11
Becassine a écrit le 28/05/2015 à 11h55

polémique un peu vaine même si Melenchon a raison sur le fond;BERN c'est l'histoire pour les bécassines et nunuches,ARTE c'est + sérieux

way mais c pas le bon article, ha ha

Signaler Répondre

avatar
Becassine le 28/05/2015 à 11:55

polémique un peu vaine même si Melenchon a raison sur le fond;BERN c'est l'histoire pour les bécassines et nunuches,ARTE c'est + sérieux

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.