Banderole anti-réfugiés à Gerland : l'OL a voulu porter plainte

Banderole anti-réfugiés à Gerland : l'OL a voulu porter plainte
DR

Lors du match OL-Lille samedi dernier, des supporters lyonnais ont déployé une banderole dans le Virage Sud de Gerland.

Alors que de nombreux stades européens, notamment allemands, ont soutenu l'arrivée de migrants, le message "Refugiees not welcome" (les réfugiés ne sont pas les bienvenus ndlr) à Lyon faisait tâche.

"Le club condamne comme, il l'a toujours fait, tout manifestation à  caractère discriminatoire et donc en particulier ce message particulièrement odieux", a indiqué l'Olympique Lyonnais dans un communiqué ce mardi soir, précisant que "quasiment personne ne l'a vu dans le stade et qu'aucun média n'en a fait état" (sic).

L'OL annonce enfin avoir voulu porter plainte contre cette "extrême minorité" "mais la police a refusé d'enregistrer cette plainte au motif qu'il n'y aurait pas eu de délit".

38 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Ced le 17/09/2015 à 20:31
bellac a écrit le 16/09/2015 à 15h39

Je ne doute pas "ced" de l'attractivité de la ville, mais il me semble que ces "voyages d'études" ont été organisés sans trop se soucier de transparence : définition des objectifs, financement, durée...
D'autres penseront le contraire ; cela fait partie du débat. Ils prendront le relais.

Sur le "tapage" du FN, on peut fort bien penser comme vous.

Mon vénéré bellac,

Le relais a été pris impossible de le nier.

Ne croyez donc plus que votre avis peu avisé est celui de tous et que votre analyse du monde est l analyse la plus pertinente.

De plus, vous demandez la politesse mais n êtes pas capable de l appliquer à une demoiselle : dire pas "on se calme" à quelqu'un que l on ne connais est déplacé pour quelqu'un de votre classe.

Respectez les autres et vous observerez que vous pourrez obtenir le respect en retour.

Signaler Répondre

avatar
bellac le 17/09/2015 à 16:03
mouarff a écrit le 17/09/2015 à 14h48

Voilà le parfait prototype du mondain à l'ego surdimensionné, revenu de tout sans être jamais aller nul part, qui a besoin du "vouvoiement" pour "se" sentir respecté...

savez-vous ce qu'est la politesse et le respect d'autrui dans votre vie quotidienne ? Commençons par vous.

Signaler Répondre

avatar
bellac le 17/09/2015 à 16:03
Spammb a écrit le 17/09/2015 à 15h25

Pfffff ...Bellac , non seulement vous monopolisez le débat, mais.... comment vous exprimez vous ? Vous croyez etre raffiné, sans doute, avec vos circonvolutions d'un autre age ,mais en fait, qu'est ce que c'est lourdingue !
Commencez à vous exprimer sans cette grotesque enphase,et je vous lirai ..ou pas .

" La forme, c'est le fond qui remonte", disais...

c'est que vous ne savez pas lire. Je le regrette bien pour vous...

Signaler Répondre

avatar
Spammb le 17/09/2015 à 15:27
glandu a écrit le 16/09/2015 à 11h44

Il y a beaucoup de place dans le stade Aulas land à décines......

Mais elle circule bien sur le net, croyez moi !!!

Signaler Répondre

avatar
Spammb le 17/09/2015 à 15:25

Pfffff ...Bellac , non seulement vous monopolisez le débat, mais.... comment vous exprimez vous ? Vous croyez etre raffiné, sans doute, avec vos circonvolutions d'un autre age ,mais en fait, qu'est ce que c'est lourdingue !
Commencez à vous exprimer sans cette grotesque enphase,et je vous lirai ..ou pas .

" La forme, c'est le fond qui remonte", disais...

Signaler Répondre

avatar
Nath le 17/09/2015 à 14:56
bellac a écrit le 17/09/2015 à 14h21

je vous laisse le soin de répondre comme vous le pensez à mes remarques. J'ai dit qu'à présent, je laisse les lecteurs (je veux dire, ceux qui veulent débattre sans invective) le soin de dire ce qu'ils pensent de cette banderole controversée.
en revanche, votre définition de "non assistance à personne en danger" est fausse , même, en "image", même "en rêve". Là, il serait préférable d'ouvrir un dictionnaire, désolé de vous le suggérer ainsi. Sinon, ce serait lancer une attaque personnelle. Ce n'est l'objet d'un forum de discussion.

Si c'est purement et simplement de la non assistance à personnes en danger.
Au revoir.

Signaler Répondre

avatar
mouarff le 17/09/2015 à 14:48
bellac a écrit le 17/09/2015 à 13h59

d'abord, vous seriez bien aimable de ne pas me tutoyer, ne serait-ce que par minimum de respect (ce dont témoigne Nath en le faisant pas dans nos échanges).

En outre, je peux donner des leçons, mais vous, par cette réaction, vous montrez que vous n'aimez ni lire, ni réfléchir.
C'est qu'il faut commencer par faire pour participer à un forum de discussion, sinon, allez à la foire du Trône (s'il en existe une à Lyon)

Voilà le parfait prototype du mondain à l'ego surdimensionné, revenu de tout sans être jamais aller nul part, qui a besoin du "vouvoiement" pour "se" sentir respecté...

Signaler Répondre

avatar
bellac le 17/09/2015 à 14:21
Nath a écrit le 17/09/2015 à 14h01

Moi de même : je laisse à tous ceux qui se "démènent" actuellement dans les associations pour les réfugiés d'apprécier ce que vous pensez et écrivez.
Et croyez moi ils sont complètement dégoûtés.
Vous faites purement et simplement de la non assistance à personnes en danger et cela c'est criminel.

je vous laisse le soin de répondre comme vous le pensez à mes remarques. J'ai dit qu'à présent, je laisse les lecteurs (je veux dire, ceux qui veulent débattre sans invective) le soin de dire ce qu'ils pensent de cette banderole controversée.
en revanche, votre définition de "non assistance à personne en danger" est fausse , même, en "image", même "en rêve". Là, il serait préférable d'ouvrir un dictionnaire, désolé de vous le suggérer ainsi. Sinon, ce serait lancer une attaque personnelle. Ce n'est l'objet d'un forum de discussion.

Signaler Répondre

avatar
Nath le 17/09/2015 à 14:01
bellac a écrit le 17/09/2015 à 13h39

c'est une vue bien unilatérale du problème.
Il n'y a pas "les bons" (les migrants) et les "méchants" (les identitaires), mais le plus grave, c'est de constater qu'au Parlement, certains raisonnent ainsi.

Pour le reste, je laisse les autres lecteurs apprécier ce que vous écrivez.

Moi de même : je laisse à tous ceux qui se "démènent" actuellement dans les associations pour les réfugiés d'apprécier ce que vous pensez et écrivez.
Et croyez moi ils sont complètement dégoûtés.
Vous faites purement et simplement de la non assistance à personnes en danger et cela c'est criminel.

Signaler Répondre

avatar
bellac le 17/09/2015 à 13:59
Alf a écrit le 17/09/2015 à 13h44

Tu ferais de commencer par arrêter d'en donner des leçons, d'autant qu'elles n'ont que l'intérêt du simple d'esprit

d'abord, vous seriez bien aimable de ne pas me tutoyer, ne serait-ce que par minimum de respect (ce dont témoigne Nath en le faisant pas dans nos échanges).

En outre, je peux donner des leçons, mais vous, par cette réaction, vous montrez que vous n'aimez ni lire, ni réfléchir.
C'est qu'il faut commencer par faire pour participer à un forum de discussion, sinon, allez à la foire du Trône (s'il en existe une à Lyon)

Signaler Répondre

avatar
Alf le 17/09/2015 à 13:44
bellac a écrit le 17/09/2015 à 12h31

Je ne sais pas : le jour où la commune, la région, le département ne vous autorisera plus à loger dans ce 18 m2 pour donner la place à un "migrant" dont on ne sait rien de ses motifs réels (je vous signale tout de même qu'une estimation sérieuse a été faite pour dire que 80 % de ces "migrants" agissent pour des raisons purement économique avec "tourisme social" à la clef), nous verrons quelle sera votre réaction.

mais s'il vous plaît, gardez-vous de donner des leçons aux autres.

Tu ferais de commencer par arrêter d'en donner des leçons, d'autant qu'elles n'ont que l'intérêt du simple d'esprit

Signaler Répondre

avatar
bellac le 17/09/2015 à 13:39
Nath a écrit le 17/09/2015 à 13h27

Je suis désolée mais pour moi et les autres personnes précaires ou aisées qui aident actuellement les migrants, nous sommes tellement dégoûtés de constater la peur ridicule, la frilosité, le repli sur soi, le repli identitaire, la parano d'une majorité de français.
Mettez vous deux secondes à la place de ces réfugiés qui ont tout perdu.
D'un côté ils ont été obligés de fuir leur pays à cause d'un dictateur et de l'autre côté une majorité de gens en Europe les refusent égoïstement et lamentablement.

c'est une vue bien unilatérale du problème.
Il n'y a pas "les bons" (les migrants) et les "méchants" (les identitaires), mais le plus grave, c'est de constater qu'au Parlement, certains raisonnent ainsi.

Pour le reste, je laisse les autres lecteurs apprécier ce que vous écrivez.

Signaler Répondre

avatar
Nath le 17/09/2015 à 13:27
bellac a écrit le 17/09/2015 à 13h13

s'il vous plaît, chère Madame.
Je peux être critique, mais à votre endroit, je n'écrit pas "déplorable" lorsque je ne suis pas d'accord avec quelqu'un : il faut un minimum de respect pour des opinions contraires.
Quant aux leçons, ce n'est pas vraiment moi qui les donne, ce sont ces statistiques sur les motivations de ces "migrants" ; plusieurs sources se recoupent, et elles sont officielles. C'est ce qui devrait tempérer votre indignation sur ce que vous prétendez être un égoïsme national envers ces nouveaux arrivants.
En outre, ce que vous semblez oublier, c'est que, pour un sujet de société comme celui-ci, des experts non élus, des gouvernants peu scrupuleux décident unilatéralement de prendre des mesures d'accueil sans prendre la peine de consulter sérieusement

(organiser une causerie sans débat à l'Assemblée nationale, ce n'est pas sérieux)

ceux qui sont sur place, sur notre territoire.

Avez vous un bulletin de vote ? Cela ne vous choque pas, cette manière d'agir (en dernier lieu, celle de M. Queyranne qui décide d'utiliser l'argent des contribuables avec cette désinvolture) ?

Je suis désolée mais pour moi et les autres personnes précaires ou aisées qui aident actuellement les migrants, nous sommes tellement dégoûtés de constater la peur ridicule, la frilosité, le repli sur soi, le repli identitaire, la parano d'une majorité de français.
Mettez vous deux secondes à la place de ces réfugiés qui ont tout perdu.
D'un côté ils ont été obligés de fuir leur pays à cause d'un dictateur et de l'autre côté une majorité de gens en Europe les refusent égoïstement et lamentablement.

Signaler Répondre

avatar
bellac le 17/09/2015 à 13:13
Nath a écrit le 17/09/2015 à 13h01

Pas de souci, si on me déloge comme vous dites, je pourrai être hébergée par ma famille ou des amis proches, pas de souci.
Avant de trouver ce 18 m2 dans un logement social, j'ai été hébergée deux ans par de la famille puis par une amie d'enfance.
Et dans l'association dans laquelle je suis pour aider les réfugiés, il y a plusieurs profils : des gens précaires aussi, des gens aisés qui eux tous ont compris ce qu'est le partage, le secours, la solidarité.
Et vous aussi vous donnez des leçons aux autres et c'est vraiment pas joli à entendre et à lire !
Vous osez dire que les migrants agissent pour du tourisme social alors que c'est absolument faux.
Ils sont dans la misère, la détresse absolue, ils ont tout perdu et vous les condamnez davantage avec vos pensées et votre attitude déplorables.

s'il vous plaît, chère Madame.
Je peux être critique, mais à votre endroit, je n'écrit pas "déplorable" lorsque je ne suis pas d'accord avec quelqu'un : il faut un minimum de respect pour des opinions contraires.
Quant aux leçons, ce n'est pas vraiment moi qui les donne, ce sont ces statistiques sur les motivations de ces "migrants" ; plusieurs sources se recoupent, et elles sont officielles. C'est ce qui devrait tempérer votre indignation sur ce que vous prétendez être un égoïsme national envers ces nouveaux arrivants.
En outre, ce que vous semblez oublier, c'est que, pour un sujet de société comme celui-ci, des experts non élus, des gouvernants peu scrupuleux décident unilatéralement de prendre des mesures d'accueil sans prendre la peine de consulter sérieusement

(organiser une causerie sans débat à l'Assemblée nationale, ce n'est pas sérieux)

ceux qui sont sur place, sur notre territoire.

Avez vous un bulletin de vote ? Cela ne vous choque pas, cette manière d'agir (en dernier lieu, celle de M. Queyranne qui décide d'utiliser l'argent des contribuables avec cette désinvolture) ?

Signaler Répondre

avatar
Nath le 17/09/2015 à 13:01
bellac a écrit le 17/09/2015 à 12h31

Je ne sais pas : le jour où la commune, la région, le département ne vous autorisera plus à loger dans ce 18 m2 pour donner la place à un "migrant" dont on ne sait rien de ses motifs réels (je vous signale tout de même qu'une estimation sérieuse a été faite pour dire que 80 % de ces "migrants" agissent pour des raisons purement économique avec "tourisme social" à la clef), nous verrons quelle sera votre réaction.

mais s'il vous plaît, gardez-vous de donner des leçons aux autres.

Pas de souci, si on me déloge comme vous dites, je pourrai être hébergée par ma famille ou des amis proches, pas de souci.
Avant de trouver ce 18 m2 dans un logement social, j'ai été hébergée deux ans par de la famille puis par une amie d'enfance.
Et dans l'association dans laquelle je suis pour aider les réfugiés, il y a plusieurs profils : des gens précaires aussi, des gens aisés qui eux tous ont compris ce qu'est le partage, le secours, la solidarité.
Et vous aussi vous donnez des leçons aux autres et c'est vraiment pas joli à entendre et à lire !
Vous osez dire que les migrants agissent pour du tourisme social alors que c'est absolument faux.
Ils sont dans la misère, la détresse absolue, ils ont tout perdu et vous les condamnez davantage avec vos pensées et votre attitude déplorables.

Signaler Répondre

avatar
bellac le 17/09/2015 à 12:31
Nath a écrit le 17/09/2015 à 12h06

Votre argument n'est pas du tout une raison.
Avec l'argent du contribuable : il faut savoir être humain, être partageur, solidaire, généreux, venir au secours d'humains en danger de mort...
Les précaires se trouvant sur notre territoire : je suis une précaire moi touchant le RSA justement monsieur ! et cela ne m'empêche nullement d'être solidaire et de vouloir aider les réfugiés car même si je suis très précaire avec 500 euros par mois pour vivre dans 18 m2, je sais ce que c'est que d'aider les autres qui n'ont plus rien du tout eux...
La solidarité, le secours, le partage n'a plus de sens chez la plupart des français et c'est écoeurant point barre !

Je ne sais pas : le jour où la commune, la région, le département ne vous autorisera plus à loger dans ce 18 m2 pour donner la place à un "migrant" dont on ne sait rien de ses motifs réels (je vous signale tout de même qu'une estimation sérieuse a été faite pour dire que 80 % de ces "migrants" agissent pour des raisons purement économique avec "tourisme social" à la clef), nous verrons quelle sera votre réaction.

mais s'il vous plaît, gardez-vous de donner des leçons aux autres.

Signaler Répondre

avatar
Nath le 17/09/2015 à 12:06
bellac a écrit le 17/09/2015 à 11h42

avec l'argent des autres (le nôtre, celui des contribuables) et l'oubli des autres (des précaires se trouvant sur notre territoire), bien sûr, chère Madame.

Votre argument n'est pas du tout une raison.
Avec l'argent du contribuable : il faut savoir être humain, être partageur, solidaire, généreux, venir au secours d'humains en danger de mort...
Les précaires se trouvant sur notre territoire : je suis une précaire moi touchant le RSA justement monsieur ! et cela ne m'empêche nullement d'être solidaire et de vouloir aider les réfugiés car même si je suis très précaire avec 500 euros par mois pour vivre dans 18 m2, je sais ce que c'est que d'aider les autres qui n'ont plus rien du tout eux...
La solidarité, le secours, le partage n'a plus de sens chez la plupart des français et c'est écoeurant point barre !

Signaler Répondre

avatar
bellac le 17/09/2015 à 11:42
Nath a écrit le 17/09/2015 à 11h32

Pour bellac : ho là on se calme !
C'est vous qui semblez être sans voix etc...
Je suis absolument dégoûtée de constater que les français n'ont plus aucune notion élémentaire de secours, de solidarité, de partage...
C'est écoeurant tout simplement.

avec l'argent des autres (le nôtre, celui des contribuables) et l'oubli des autres (des précaires se trouvant sur notre territoire), bien sûr, chère Madame.

Signaler Répondre

avatar
Nath le 17/09/2015 à 11:32
bellac a écrit le 17/09/2015 à 10h28

pour Nath

oh, là.... on se calme !
D'abord, que les autorités de "police" fassent le nécessaire pour éviter ce genre d'incident. Que font donc les autorités municipales ? M. Aulias, M. Collomb ?.

Et puis vous ne pleurez pas vos larmes de crocodile sur la manière dont les édiles veulent prendre "l'argent des autres" (celui du contribuable) pour habiller Paul et déshabiller Pierre....Là, vous semblez être sans voix ni emphase.

Pour bellac : ho là on se calme !
C'est vous qui semblez être sans voix etc...
Je suis absolument dégoûtée de constater que les français n'ont plus aucune notion élémentaire de secours, de solidarité, de partage...
C'est écoeurant tout simplement.

Signaler Répondre

avatar
bellac le 17/09/2015 à 10:28
Nath a écrit le 16/09/2015 à 22h54

Au contraire cette banderole est une insulte monumentale !
Une insulte à tout être humain.
C'est une honte et c'est à vomir cette banderole et cette photo.
Honte à ces énormes abrutis qui de surcroît posent fièrement.
Ils me dégoûtent. C'est lamentable, pitoyable, horrible, dégueulasse, honteux, insultant.

pour Nath

oh, là.... on se calme !
D'abord, que les autorités de "police" fassent le nécessaire pour éviter ce genre d'incident. Que font donc les autorités municipales ? M. Aulias, M. Collomb ?.

Et puis vous ne pleurez pas vos larmes de crocodile sur la manière dont les édiles veulent prendre "l'argent des autres" (celui du contribuable) pour habiller Paul et déshabiller Pierre....Là, vous semblez être sans voix ni emphase.

Signaler Répondre

avatar
chocho le 17/09/2015 à 09:49
bravo les viocs a écrit le 17/09/2015 à 09h25

En tout cas cette banderole aura eu un mérite, celle de faire sortir de leur torpeur les trolls de Carton Rouge, ils sont chaud comme des baraques à frites!

et toi tu seras chaud comme un marron, dans ton futur stade, si toutefois tu peux y entrer en temps voulu.....

Signaler Répondre

avatar
bravo les viocs le 17/09/2015 à 09:25

En tout cas cette banderole aura eu un mérite, celle de faire sortir de leur torpeur les trolls de Carton Rouge, ils sont chaud comme des baraques à frites!

Signaler Répondre

avatar
Nath le 16/09/2015 à 22:54
Arthur a écrit le 16/09/2015 à 11h39

On n'a pas le droit de dire ce que l'on pense ? aucune insulte sur cette banderole dont d'ailleurs 75% des français partage l'affirmation....

Au contraire cette banderole est une insulte monumentale !
Une insulte à tout être humain.
C'est une honte et c'est à vomir cette banderole et cette photo.
Honte à ces énormes abrutis qui de surcroît posent fièrement.
Ils me dégoûtent. C'est lamentable, pitoyable, horrible, dégueulasse, honteux, insultant.

Signaler Répondre

avatar
bellac le 16/09/2015 à 15:39
ced a écrit le 16/09/2015 à 15h19

Vous avez parfaitement raison,
Sur les sujets identitaires, le FN est toujours le 1er a dégainé alors qu'on des sujets plus importants à traiter (emploi, intégration des populations non intégré, construction de l'europe), comme les verts le sont des faits divers écologique.
Sur le traitement médiatique, la voix du FN est bien porté par les méddias depuis quelque temps alors que je trouve qu'ils font beaucoup de bruit pour rien (exemple: de l'histoire entre le pere et la fille...)

Enfin, les voyages de Mr Collomb ne sont pas privés, arrêtez de livrer de fausses informations. aujourd'hui lyon est reconnu pour attrait économique et sa dynamique que l'équipe du grand lyon a su lui insufler.

Je ne doute pas "ced" de l'attractivité de la ville, mais il me semble que ces "voyages d'études" ont été organisés sans trop se soucier de transparence : définition des objectifs, financement, durée...
D'autres penseront le contraire ; cela fait partie du débat. Ils prendront le relais.

Sur le "tapage" du FN, on peut fort bien penser comme vous.

Signaler Répondre

avatar
kamel69110 le 16/09/2015 à 15:24

banderoles pro ou anti refugies je ne vois pas ce que cela vient faire dans les tribunes d'un stade.ces "supporters" ne viennent dans le stade uniquement pour faire de la propagande...

Signaler Répondre

avatar
ced le 16/09/2015 à 15:19
bellac a écrit le 16/09/2015 à 14h50

je regrette : mais c'est à "on nous fait tout avaler" de répondre le premier, par politesse, je vous prie.

Cependant, je vais vous répondre.

Je ne sais pas l'activité de M. Boudot au conseil municipal de la ville de Lyon, mais :
- d'une part, des conseillers d'arrondissement FN ont été les premiers à évoquer la mauvaise gestion des désordres qui ont suivi un match de foot en juin dernier, ainsi que les prières de rue. Heureusement, entre temps, nous avons changé de préfet, qui se montre mieux à même d'exercer ses compétences ;
- d'autre part, à supposer que M. Boudot soit très actif au conseil municipal, il y aura toujours inégalité de traitement par les médias et services de communication (souvent les mêmes) entre les faits et gestes d'une majorité municipale et ceux de l'opposition (ma remarque vaut, et vous ne serez pas froissé, pour "le Front de gauche", et l'UMP-UDI).

Pour ne pas vous chagriner, car je m'aperçois bien, certains sont vite susceptibles, nous pourrions dire la même chose mutatis mutandis pour d'autres groupes de l'opposition et leurs chefs respectifs ; mais là, vous citez le FN, alors je réponds sur le FN.

Sur la teneur de "l'efficacité de M. Collomb", j'ai quand même quelques doutes : un voyage quasi-privé payé sur fonds publics en Tunisie cet été alors qu'il aurait été nécessaire de suivre à Lyon une actualité préoccupante en région lyonnaise, et un quasi-silence dans cette affaire des "migrants" (mais ce n'est pas le mot qui convient), incapable de désavouer par exemple les propos irresponsables, démagogiques et à la limite de l'illégalité, je ne trouve pas cela très .... "efficace".

Vous avez parfaitement raison,
Sur les sujets identitaires, le FN est toujours le 1er a dégainé alors qu'on des sujets plus importants à traiter (emploi, intégration des populations non intégré, construction de l'europe), comme les verts le sont des faits divers écologique.
Sur le traitement médiatique, la voix du FN est bien porté par les méddias depuis quelque temps alors que je trouve qu'ils font beaucoup de bruit pour rien (exemple: de l'histoire entre le pere et la fille...)

Enfin, les voyages de Mr Collomb ne sont pas privés, arrêtez de livrer de fausses informations. aujourd'hui lyon est reconnu pour attrait économique et sa dynamique que l'équipe du grand lyon a su lui insufler.

Signaler Répondre

avatar
bellac le 16/09/2015 à 14:50
ced a écrit le 16/09/2015 à 14h24

En tout cas, il est plus utile et efficace que certains membres du conseil municipale (Mr Boudot par exemple )

je regrette : mais c'est à "on nous fait tout avaler" de répondre le premier, par politesse, je vous prie.

Cependant, je vais vous répondre.

Je ne sais pas l'activité de M. Boudot au conseil municipal de la ville de Lyon, mais :
- d'une part, des conseillers d'arrondissement FN ont été les premiers à évoquer la mauvaise gestion des désordres qui ont suivi un match de foot en juin dernier, ainsi que les prières de rue. Heureusement, entre temps, nous avons changé de préfet, qui se montre mieux à même d'exercer ses compétences ;
- d'autre part, à supposer que M. Boudot soit très actif au conseil municipal, il y aura toujours inégalité de traitement par les médias et services de communication (souvent les mêmes) entre les faits et gestes d'une majorité municipale et ceux de l'opposition (ma remarque vaut, et vous ne serez pas froissé, pour "le Front de gauche", et l'UMP-UDI).

Pour ne pas vous chagriner, car je m'aperçois bien, certains sont vite susceptibles, nous pourrions dire la même chose mutatis mutandis pour d'autres groupes de l'opposition et leurs chefs respectifs ; mais là, vous citez le FN, alors je réponds sur le FN.

Sur la teneur de "l'efficacité de M. Collomb", j'ai quand même quelques doutes : un voyage quasi-privé payé sur fonds publics en Tunisie cet été alors qu'il aurait été nécessaire de suivre à Lyon une actualité préoccupante en région lyonnaise, et un quasi-silence dans cette affaire des "migrants" (mais ce n'est pas le mot qui convient), incapable de désavouer par exemple les propos irresponsables, démagogiques et à la limite de l'illégalité, je ne trouve pas cela très .... "efficace".

Signaler Répondre

avatar
ced le 16/09/2015 à 14:24
bellac a écrit le 16/09/2015 à 14h12

si je vous lis bien, en s'appuyant sur cet exemple que vous citez, M. Collomb n'est pas sérieux, n'est-ce pas ?

En tout cas, il est plus utile et efficace que certains membres du conseil municipale (Mr Boudot par exemple )

Signaler Répondre

avatar
bellac le 16/09/2015 à 14:12
on vous fait tout avaler a écrit le 16/09/2015 à 14h04

mais pour une fois pendant un évènement ou un acte négatif, collomb n'avait pas l'alibi de voyages qu'il appelle "d'études" souvenez vous la révolte lyonnaise et lui il se pavanait avec didier barbolivien dans les salons de BEN ALI alors que la Tunisie était en feu

sous couvert de voyage d'études avec family bien sûr
en hiver c'est sympa d'aller sur les plages tunisiennes ....

si je vous lis bien, en s'appuyant sur cet exemple que vous citez, M. Collomb n'est pas sérieux, n'est-ce pas ?

Signaler Répondre

avatar
on vous fait tout avaler le 16/09/2015 à 14:04
bellac a écrit le 16/09/2015 à 11h55

On peut déjà se demander si l'OL est habilitée à se plaindre : aux juristes "de la mairie" de répondre.

Mais en tout cas, c'est trop tard, car le mal/bien est fait et les lecteurs savent déjà ce qu'il faut penser.

Pas très réactif notre maire de Lyon, sur cette actualité apparemment soudaine, mais qui couve depuis plusieurs mois. Faut-il rappeler qu'un maire est responsable de la sécurité et de la tranquillité publiques et qu'il relève pour cela du Procureur de la République ?

mais pour une fois pendant un évènement ou un acte négatif, collomb n'avait pas l'alibi de voyages qu'il appelle "d'études" souvenez vous la révolte lyonnaise et lui il se pavanait avec didier barbolivien dans les salons de BEN ALI alors que la Tunisie était en feu

sous couvert de voyage d'études avec family bien sûr
en hiver c'est sympa d'aller sur les plages tunisiennes ....

Signaler Répondre

avatar
jfkd le 16/09/2015 à 13:56

L'ol a la solde de collomb.. Sa plait pas au maire que les citoyens disent leur opinions!!

Signaler Répondre

avatar
bellac le 16/09/2015 à 11:55

On peut déjà se demander si l'OL est habilitée à se plaindre : aux juristes "de la mairie" de répondre.

Mais en tout cas, c'est trop tard, car le mal/bien est fait et les lecteurs savent déjà ce qu'il faut penser.

Pas très réactif notre maire de Lyon, sur cette actualité apparemment soudaine, mais qui couve depuis plusieurs mois. Faut-il rappeler qu'un maire est responsable de la sécurité et de la tranquillité publiques et qu'il relève pour cela du Procureur de la République ?

Signaler Répondre

avatar
et oui le 16/09/2015 à 11:51

ah ah tu les tiens où tes chiffres, arrthur?
Juste pour rappel, L'OL ne tolère aucune expression politique à l’intérieur de son stade.
Après cette banderole a été faite par la Mezza Lyon, groupe indépendants bien connu du club et des services de polices.
C'est un petit groupe de décérébrés néo-nazis qui s'affichent notamment en déplacement en se prenant un peu à tout le monde et multipliant les saluts nazis.
après oui pour un grand club ça fait tâche...au moins les autres font des choses (Bayern, Dortmund...).

Signaler Répondre

avatar
Liberté le 16/09/2015 à 11:48

Il n'y a pas délit, dixit la police, donc la liberté d'expression existe toujours. De moins en moins, certes, mais encore un peu.

Signaler Répondre

avatar
Ced le 16/09/2015 à 11:44

Cette banderole c'est surtout un non événement.
J'étais au stade et personne n'a vu cette banderole (d'ou la non possibilité de porter plainte).
C'est les médias lyonnais qui en font un événement, alors que tout le monde se fout de savoir que 4 pélos ont déployés une banderole.

Signaler Répondre

avatar
glandu le 16/09/2015 à 11:44

Il y a beaucoup de place dans le stade Aulas land à décines......

Signaler Répondre

avatar
Arthur le 16/09/2015 à 11:39

On n'a pas le droit de dire ce que l'on pense ? aucune insulte sur cette banderole dont d'ailleurs 75% des français partage l'affirmation....

Signaler Répondre

avatar
NAPO le 16/09/2015 à 11:31

La plainte ne tient pas car si cette plainte était recevable et
entraînait des poursuites, cela aurait pour conséquence logique une plainte contre ceux qui déploient des bandroles
" refugees welcome"

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.